BD humour

Les instits n’aiment pas l’école

LES INSTITS N’AIMENT PAS L’ECOLE, par Martin Vidberg (Diantre !, 2008, coll. Blop)

Martin Vidberg est un instituteur qui n’aime pas toujours aller à l’école. A travers des petites histoires courtes, il explique pourquoi il aime enseigner et n’aime pas l’école. Il nous raconte son parcours, depuis sa scolarité dans une classe multi-niveaux dans son petit village d’origine. A travers des anecdotes rigolotes, il expose les raisons qui lui ont fait choisir ce métier : les élèves, le travail sur ordi, les ‘mauvais’ élèves qui deviennent subitement ‘bons’, les copies rapides à corriger… et celles qui lui plaisent moins : les casiers mal rangés, donner des punitions, les mains sales à cause de la craie…

Chaque histoire courte n’est pas forcément liée avec les autres, suivantes et précédentes. Mais l’ensemble est globalement intéressant, surtout lorsque l’auteur casse les préjugés des élèves sur leurs instituteurs :

« Les élèves pensent peut-être que leurs instits aiment tellement l’école :

– Qu’en faisant leurs courses, ils calculent les prix au fur et à mesure

– Qu’ils corrigent en rouge les fautes sur les cartes postales qu’ils reçoivent

– Qu’ils tiennent un cahier de texte où ils notent le programme du lendemain »

Martin Vidberg ne reste pas sur son unique expérience : son récit personnel et autobiographique est complété de portraits légers (2 pages chacun) d’enseignants inspirés de connaissances de l’auteur, mais également de personnages de fiction. Ce petit ouvrage (de 10 cm de haut) de 48 pages se lit très très vite, le dessin est simple, clair, sans trop de détails. Tous les personnages ont des formes de patates (d’où le blog de l’auteur « L’actu en patates » et son site personnel). Ca fait sourire sur le moment, mais à vrai dire ça ne marque pas spécialement… Bref, bien mais sans plus…

Conseillé à partir de 10 ans par le site BD du CNDP, et à partir de 7 ans sur le site de l’éditeur. En tout cas, chacun y verra, selon son expérience d’élève, d’étudiant, de prof ou de parent, des petites choses qui le feront sourire.

Pour voir quelques pages, suivre ce lien, ce second et ce troisième sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s