BD engagée

Le photographe, tome 1

LE PHOTOGRAPHE, tome 1, par Guibert, Lefèvre, Lemercier (Dupuis, 2003, coll. Aire Libre)

1986. Didier Lefèvre, photographe, vient d’accepter la mission d’accompagner une équipe de Médecins sans frontières en Afghanistan, alors que ce pays est envahi par les Soviétiques depuis 7 ans. On suit donc son parcours personnel, depuis le départ de l’équipe accompagnée de moudjahidin au Pakistan, jusqu’à leur périple dans les montagnes afghanes. Le tout est saupoudré d’un peu de géopolitique, de coutumes locales (plus ou moins étonnantes pour nous occidentaux) et de notions de photographie.
Le dessin est simple, colorisé dans des tons marron et crème, le plus souvent sans texte, mais avec la voix off de Didier Lefèvre. Les clichés se mêlent à la BD sans aucun problème, même si parfois le sens des photos n’est pas très bon…  Les photos rendent le récit extrêmement réaliste, les personnes présentées (afghanes ou occidentales) sont vraiment touchantes, à vouloir aider les habitants qui vivent dans cette guerre.
On se laisse porter par le récit sur un pays assez peu connu (sauf pour les conflits), sorte de carnet de voyage illustré et instructif. Une très bonne BD-reportage, qui donne presque l’impression d’être avec eux, et aussi envie de lire la suite (l’intégrale fait 3 tomes).

Conseillé à partir de 15 ans par le site BD du CNDP.

Consulter quelques pages à partir de ce lien.

2 réflexions au sujet de “Le photographe, tome 1”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s