Le scorpion, tome 1 : la marque du diable

LE SCORPION, tome 1 : LA MARQUE DU DIABLE, par Stephen Desberg (scénario) et Enrico Marini (dessin) (Dargaud, 2000)

Rome à l’époque de la Renaissance. Le Pape est menacé par le cardinal Trébaldi, qui aimerait se voir à sa place… Pendant que se trame un assassinat, un homme surnommé le Scorpion à cause de son tatouage à l’épaule, continue de piller des tombes pour en offrir le contenu aux nobles amateurs d’antiquités… De par ses origines, il va rencontrer le cardinal Trébaldi et ses sbires, les moines guerriers…

Voici une série qui ne m’attirait pas plus que cela au départ. Le thème déjà ne me semblait pas très intéressant… Et pourtant, on rentre bien facilement dans l’histoire, les différents protagonistes sont présentés et on comprend rapidement ce qui les oppose et ce qui se trame sous les ors du Vatican. Le dessin est très réaliste, et la mise en couleurs magnifie encore plus ce trait.

Un premier tome accrocheur, et qui situe bien l’histoire… Actuellement, la série en est au 9ème tome (sorti récemment), donc les auteurs prennent leur temps… et je crois bien que je vais les suivre…

Dès 13 ans pour le site BD du CNDP.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s