BD historique

Petits bonheurs, tome 1

PETITS BONHEURS, tome 1, par H. Tonton (Vents d’ouest, 2010, coll. Terres d’origine)

https://leslecturesdecaro.files.wordpress.com/2010/11/0b0ea-petitsbonheurs.jpgRémi vit avec sa mère enceinte et son grand-père dans le Lot-et-Garonne, en 1944. Leur vie est paisible, mais dans le village, on ne sait plus qui collabore, qui est résistant, qui est communiste. Rémi a une amie Mathilde, qui prétend que les communistes ont des dents pointues… Lorsqu’ils trouvent par hasard une cache d’armes et d’explosifs, les deux enfants croient à un repère de communistes et décident donc de changer de place toutes ces armes… Ils ne pensent pas que ce changement imprévu peut engendrer de graves conséquences pour la résistance locale… Pourquoi se mêlent-ils des affaires des grandes personnes ?

Voici un album acheté il y a quelques temps pour sa belle couverture et ses belles couleurs. J’aime beaucoup le trait de ce dessinateur/scénariste/coloriste [de son vrai nom Yannick Hatton] que je ne connaissais pas auparavant. L’action (fictive) se passe dans une ville bien réelle, Penne d’Agenais, cité médiévale sur les bords du Lot.

A travers la vie dans une campagne a priori tranquille, l’auteur aborde par petites touches les transports des prisonniers en train, la traque des juifs, mais aussi un épisode local qu’est la mutinerie de la prison d’Eysses entre février et mai 1944, pendant laquelle 1200 détenus tenteront en vain de s’évader pour regagner le maquis. 13 martyrs seront fusillés en représailles et les autres détenus seront menés à Dachau, sans que les résistants locaux réussisent à faire dérailler le convoi.

Je trouve que les dessins sont magnifiques, avec de très belles couleurs. Le découpage des cases n’est jamais le même et souvent le cadrage différent alterne gros plans et décors magnifiques du sud-ouest de la France. La première planche de l’album est à regarder ici (ce n’est pas la plus colorée) et une autre ici. Cet album constitue le premier tome d’une série de 2 volumes. En effet, la fin n’en est pas réellement une… Cela donne donc très envie de connaître la suite, d’autant plus que l’album ne répond pas aux questions que je me suis posées en cours de lecture…

Album absent sur la base BD du CNDP, mais qui serait adapté aux collégiens, à partir de 12-13 ans.

Cet album a reçu le prix du conseil général du Loir-et-Cher lors du dernier festival de BD de Blois (BD-Boum), qui récompense un album de qualité choisi par les collégiens. Il est également sélectionné dans le prix Latulu organisé par les collèges publics du Maine-et-Loire (plus d’infos sur le blog de Mali).

1 réflexion au sujet de “Petits bonheurs, tome 1”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s