Romans adulte

Oui…

OUI…, par Murielle Renault (Le dilettante, 2011)

https://i2.wp.com/media.leslibraires.fr/media/attachments/large/6/2/9/000883629.jpgJuliette est une jeune femme au fort caractère. Elle sort avec Benjamin depuis un an et un soir sans l’avoir prémédité le demande en mariage.Entre la rencontre des familles (l’une unie, au moins en apparence, et l’autre totalement désunie (divorcés, le père a vécu trois mariages et la mère est totalement déprimée)), celle des amis, le choix des témoins, les non-dits et les faux-semblants, la préparation de ce mariage que Juliette ne veut pas comme les autres ne va pas être une partie de plaisir. Et le jour-même du mariage, les évènements vont en faire une journée vraiment hors du commun !

Voici un roman pour les adultes, pour une fois ! Il est rare que j’achète un roman nouvellement sorti en librairie, et cette fois-là, ce fut à cause de la couverture, dessinée et rose, qui se détachait complètement parmi le grand nombre d’ouvrages proposés à la vente. Bien sûr, il ne faut pas se fier à la couverture, mais bon, ce fut pour moi un critère de choix (comme souvent d’ailleurs).

Cette histoire de mariage est bien sympathique à lire. C’est fluide, dynamique aussi. En effet, chacun des personnages livre son point de vue, qui se recoupe (ou non) avec ce qui est déjà écrit auparavant. Pas de redondances donc, mais un apport à chaque fois différent. On a pas mal de personnages : les futurs mariés tout d’abord, Juliette et Benjamin, mais aussi les amis de Benjamin (et ex-amants de chacun des mariés) Guillaume et Mathilde, Jimmy le meilleur ami de Juliette, les parents des deux jeunes gens, le frère du marié, la belle-mère de Juliette, mais aussi le curé et dans la dernière partie du roman qui narre le jour du mariage, le point de vue unique du photographe. Tout cela est très bien mené, c’est cynique, drôle et parfois complètement déjanté : amour, jalousie, infidélité, doute, séparation, routine… Ce roman est à rapprocher d’Une pièce montée, roman de Blandine Callet, qui lui se limite au jour J. Mais à chaque fois, cela montre le mariage comme le jour de tous les possibles, positifs ou négatifs. Bref, tant qu’on n’est pas concerné(e) par cet ‘évènement’, on peut en rire, tellement c’est drôle !!

La fiche de l’auteur et la fiche du roman sur le site de l’éditeur.

On en parle sur les blogs de Mille et une pagesCanelLa compagnie des livresÀ l’ombre du cerisier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s