Busô Renkin, tome 1

BUSÔ RENKIN, tome 1 : UNE NOUVELLE VIE, par Nobuhiro Watsuki (Glénat, coll. Shônen manga, 2006)

https://i2.wp.com/media.leslibraires.fr/media/attachments/large/9/4/7/000245947.jpgKazuki Mutô est un lycéen sans histoire. Interne, il croit avoir vécu un mauvais rêve : une fille inconnue se faisait attaquer par un monstre. Finalement ce n’était pas un rêve mais la réalité. D’ailleurs son cœur a été remplacé, car il vient de mourir dans le combat. Pour sauver sa jeune sœur, il va se retrouver à combattre des homoncules, des parasites qui dévorent les humains et à utiliser le Renkin (l’alchimie). Pour cela, il va se faire aider de Tokiko, une jeune fille soldat Renkin, qui va lui servir de guide et l’éveiller à ses capacités de lutte contre ces créatures malfaisantes grâce à sa lance conçue pour tuer ses ennemis, le Busô Renkin

Voici un shonen, pour changer de mes lectures de manga habituelles. C’est le premier tome d’une série de 10 volumes (ce qui est court pour un manga), qui mêle la réalité (un ado comme un autre) et le fantastique (les mangeurs d’humains et les pouvoirs). Comme le genre l’indique, il y a des combats dans ce volume, mais ils n’occupent finalement pas la majorité des pages comme j’aurais pu le penser au départ. Ca se lit assez bien, c’est assez entraînant, même si je pense ne pas avoir tout compris. J’ai aussi remarqué que le vocabulaire utilisé par le traducteur n’était pas toujours au top : il y a plusieurs passages de langage familier [ce qui ne réhaussera pas le niveau de nos jeunes élèves lecteurs]. Cet usage n’est pas forcément nécessaire et donne l’impression que la traduction est bâclée à certains moments… Globalement, un avis assez positif sur cette série qui respecte les codes du shonen (avec des touches d’humour, un peu d’amour qui flotte entre les pages, et des pages de combats où le décor est remplacé par des lignes), mais avec quelques réserves. Busô Renkin ne marquera pas les mémoires (il y a quelques ressemblances avec FullMetal Alchemist (tome 1 chroniqué ici), série à succès qui utilise aussi le thème de l’alchimie) ; cependant c’est une série (adaptée en anime depuis) qui plaît assez aux élèves, qui en réclament la suite…

Non mentionné sur la base BD du CNDP, et à partir de 12 ans selon Manga-news.

On en parle sur les blogs et sur le net : MangaverseKrineinManga-sanctuaryle blog de Matt,

Un site perso a été ouvert, consacré totalement à la série (il n’est plus mis à jour).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s