Construire un feu, d’après la nouvelle de Jack London

CONSTRUIRE UN FEU, d’après la nouvelle de Jack London, par Christophe Chabouté (Vents d’Ouest, coll. Equinoxe, 2007)

https://i1.wp.com/media.leslibraires.fr/media/attachments/large/3/2/0/000482320.jpgA la fin du XIXème siècle, de riches gisements d’or sont trouvés dans le grand nord canadien, dans la région du Klondike. De nombreux hommes se rendent sur place pour profiter du filon. Un homme décide de rejoindre seul un camp où l’attendent ses camarades. Accompagné de son chien, ce trappeur n’a pas suivi les conseils des anciens et se laisse piéger par un froid mordant, entre -45 et -60°… Ses tentatives pour faire du feu et dégeler ses doigts vont être vaines.

Voici une adaptation littéraire d’une nouvelle de Jack London de 75 pages (dont l’académie d’Aix-Marseille propose une exploitation pédagogique). Cet album aborde les thèmes de la souffrance, de la survie dans le froid et de la mort, omniprésente et qui aura le dernier mot. Tout l’album se déroule dans une même journée, et les difficultés liées au grand froid s’accumule pour cet homme qui a voulu braver les éléments alors qu’il avait été prévenu de la rudesse du climat.

Les pages sont très belles, avec le blanc qui domine (juste quelques touches de rouge et orange pour le feu, le noir des arbres et le marron du manteau de l’homme), et il y a beaucoup de cases sans aucun texte. On passe finalement autant de temps à regarder et admirer les images qu’à lire les textes. J’ai trouvé original la voix-off de l’album, qui s’adresse à l’homme en le tutoyant, un peu comme sa conscience, son ange gardien. A noter qu’il n’y a pas de bulles, que l’homme ne s’exprime jamais à travers les 64 pages. On suit cet histoire et on se sent impliqué dans cette situation difficile de l’homme qui rencontre un bon nombre d’embûches (le feu qui ne prend pas ou s’éteint après un moment, le ruisseau invisible sous la neige dans lequel l’homme tombe…), et on en arrive même à avoir froid, tout comme lui ! Chabouté a sorti d’une nouvelle au sujet simple un album impressionnant, qui arrive à nous rapprocher du héros de l’histoire sans une montagne de textes et de couleurs…

A partir de 10 ans d’après l@BD.

On en parle sur les blogs : La bibliothèque du Dolmen, Blogger in fabula, A propos de livres.

Les premières planches à voir sur le site de l’éditeur, en cliquant sur elles en haut à droite de la page.

Publicités

2 réflexions sur “Construire un feu, d’après la nouvelle de Jack London

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s