Mimi Stinguette au naturel

MIMI STINGUETTE AU NATUREL, par Myriam Rak (La boîte à bulles, coll. contre-pied), 2011

https://i1.wp.com/media.leslibraires.fr/media/attachments/large/9/4/0/001059940.jpgMimi Stinguette est une jeune femme glamour, décalée et rock’n’roll, un peu looseuse sur les bords, qui nous raconte à travers des réflexions le plus souvent drôles son quotidien : shopping, travail, problèmes de filles… Elle est à la fois très girly, mais aussi râleuse, gaffeuse et maladroite !

Voici une bande dessinée qui surfe sur la vague des albums girly qui sortent depuis quelques années, dans la lignée des Pénélope Bagieu et autres Margaux Motin. Là encore, il s’agit d’un album regroupant des dessins parus auparavant sur un blog (première version ici, remplacé par un autre depuis septembre 2011), rien de très original sur le principe donc. Je ne suis pas les blogs d’auteur de BD, ce qui fait que je ne connaissais pas Myriam Rak (juriste de profession), ou plutôt son personnage dessiné de Mimi Stinguette. J’ai donc découvert dans cet album de plus de 150 pages la vie d’une jeune femme active, passionnée de fringues, accro du shopping et régulièrement rattrapée par les régimes. Rien d’extraordinaire dans sa vie, mais finalement un sujet universel pour les lectrices : la vie quotidienne. En effet, cet album est principalement destiné aux jeunes femmes actives, dans la vingtaine, qui se reconnaîtront bien à travers Mimi, ses préoccupations, ses angoisses et ses joies.

Le dessin n’est vraiment pas épatant, il est très simple, parfois naïf, et ne mérite pas qu’on s’arrête dessus. De plus, même si j’avais reçu un album avec des couleurs non encore définitives, il n’empêche qu’après vérification en librairie de la nouvelle version, les couleurs ne sont pas vraiment plus belles, et cela fait presque parfois album de coloriage. Bref, passons sur cet aspect malheureux.

Par contre, et c’est bien cela qui sauve l’album, ce sont les réflexions (écrites à l’informatique, c’est dommage je trouve) qui sont intéressantes, la plupart du temps drôles, souvent bien trouvées pour faire sourire la lectrice, qui aura assez souvent le sentiment de s’être dit la même chose… Bref, c’est sympa à lire, c’est léger, voire très léger. Les réflexions de Mimi sont à la fois légères et profondes et tirent assez souvent un sourire. Pour terminer, encore un bémol : comment définit-on un album de bande dessinée ? Les aventures de Mimi Stinguette sont-elles de la BD ? Je me pose la question car il n’y a pas de cases, mais à chaque page un dessin unique, avec un titre propre. Pour moi, cela n’est pas de la BD au sens propre, mais cela s’en rapproche car cela regroupe un dessin et un texte (qui n’est pas dans une bulle, mais les bulles définissent-elles la BD). Je ne peux pas répondre plus précisément, car comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas lu assez de BD girly pour pouvoir trancher sur la question. Mimi Stinguette au naturel, à lire donc pour passer un moment sympathique et sans prise de tête. Ca ne marquera pas (du tout) les esprits, mais ça permet tout de même de s’octroyer une petite heure de lecture somme toute agréable…

Je remercie « Les agents littéraires » de m’avoir proposé cet album, ainsi que l’éditeur « La boîte à bulles » pour me l’avoir envoyé (je ne l’aurais jamais lu et acheté sinon). Les Agents Littéraires ont pour objectif de faire connaître des livres issus d’éditeurs indépendants, qui n’ont pas forcément de couverture médiatique.

Non mentionné sur la base BD du CNDP, je dirais à partir de 15 ans.

On en parle sur les blogs : Le boudoir de LilyRose, Zhooey, l’article très remonté de Tanxx, l’article du comptoir de la BD sur la BD girly.

Publicités

3 réflexions sur “Mimi Stinguette au naturel

  1. yaneckchareyre 10 octobre 2011 / 18:55

    Celui-là, s’il me tombe sous la main (et il y tombera), je me le fais. C’est une honte de publier des daubes pareilles…

    J'aime

    • caro 11 octobre 2011 / 22:56

      Ha ha !! (je m’y attendais !!) ^^

      En même temps, il n’y a pas beaucoup de commentaires positifs sur cet album. Mais bon, c’est sympa au Xième degré… ^^

      J'aime

  2. Mimi Stinguette 24 octobre 2011 / 12:04

    Merci pour cet article, Caro! Et merci à la fois pour les compliments et pour les bémols constructifs. A très vite, Mimi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s