Les princesses aussi vont au petit coin

LES PRINCESSES AUSSI VONT AU PETIT COIN, par Christophe Chabouté (Vents d’ouest, 2011)

https://i0.wp.com/media.leslibraires.fr/media/attachments/large/7/0/0/000935700.jpgJorn est un jeune homme quelque peu dérangé qui s’échappe d’un hôpital psychiatrique et s’incruste auprès d’un couple de quarantenaires qui voyage dans un camionnette. En les menaçant d’une arme, il les emmène dans son road movie, vers un endroit où se trouvent ses dossiers compromettants qui lui permettraient de révéler à la face du monde le vaste complot qui se trame… Le couple repère assez vite que tout ne tourne pas rond dans la tête de Jorn et que ses prétendues révélations n’en sont pas, et le trio va poursuivre sa route ensemble…

Voici un autre album de Christophe Chabouté, que j’ai découvert avec l’adaptation de Construire un feu et le génial Tout seul. Ayant bien apprécié ces deux histoires, je continue dans ma lancée avec cet album qui semble avoir eu provisoirement deux autres titres : « Folie douce » et « le secret de polichinelle ». Ces deux titres sont plus compréhensibles d’ailleurs que le définitif, que l’on ne comprend qu’à la dernière planche de l’histoire. Le scénario de cette histoire est particulièrement bien construit : Chabouté égrenne différents éléments bien distincts les uns des autres, on ne comprend pas toujours tout, mais le puzzle ne se reconstitue complètement qu’à la toute fin de l’histoire, et on comprend pourquoi certaines cases ont été ajoutées à certains moments de l’histoire.

Le dessin est le même que pour les deux autres albums que j’ai lus de Chabouté. Le trait est assez sec, assez nerveux, réaliste. Il y a de nombreux aplats de noir, et le jeu entre le noir et le blanc correspond bien à l’ambiance de l’histoire. Bref, c’est super bien construit, j’ai beaucoup aimé le retournement de situation à la fin, et l’idée de n’avoir le dénouement de l’histoire qu’à la toute fin (ou alors je n’ai pas été assez futée pour le deviner avant !)

Non mentionné sur le site BD du CNDP, mais pas avant le lycée.

Feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur.

On en parle sur la Toile : Le grenier de Choco, Lecture de Richard, Blog de Guy, D’une berge à l’autre.

Publicités

Une réflexion sur “Les princesses aussi vont au petit coin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s