Lou, tome 5 : laser ninja

LOU !, tome 5 : LASER NINJA, par Julien Neel (Glénat, coll. Tchô !, 2009)

https://i2.wp.com/media.leslibraires.fr/media/attachments/large/6/9/3/000717693.jpgSuite du tome 4. Lou a désormais 14 ans, et est revenue de ses vacances mouvementées au bord de la mer avec ses amies… Le retour à la vie normale est difficile et plein d’évènements : l’appartement qu’elle occupait dans un immeuble avec sa mère et son amoureux Richard a brûlé, et sa mère trouve ce moment-là pour lui annoncer qu’elle est enceinte ! La petite famille se retrouve à l’hôtel, et Lou découvre le journal intime de sa mère, qui raconte sa fuite de Mortebouse, la naissance et les premières années de Lou… Entre temps, la jeune ado est invitée par Tristan à des vacances à la montagne… Serait-ce l’occasion pour les deux amoureux de s’avouer leurs sentiments ?

Voici la suite des aventures dessinée de la petite blonde que je lis avec plaisir… J’aime beaucoup les dessins de Julien Neel, et pas que dans Lou, mais aussi dans Chaque chose et dans Le viandier de Polpette (avec Olivier Milhaud). Et bien là je ne suis toujours pas déçue, cet album se lit très bien (et trop vite !), les couleurs sont claires et belles, les traits simples sans pour autant être simplistes, et les thèmes sont abordés avec pas mal de sensibilité, même si ce n’est pas assez approfondi parfois sur l’adolescence (il y a seulement les quelques jours avec Tristan et la scène du premier baiser, mais c’est léger et finalement assez secondaire dans le récit).

J’ai bien aimé que l’histoire commence dès la 2ème de couverture, où on prend un malin plaisir à lire le journal de Lou, et on s’interroge sur le quart de page blanche qui reste, avant de comprendre ce qui s’est passé lors des premières planches de l’album :  leur appartement a brûlé, donc le journal aussi…  La vie de l’ado est bien remplie et ne semble pas très affectée par la disparition de ses affaires, c’est un peu surprenant. La mère de Lou est toujours aussi déjantée (avec sa valise qui contient l’essentiel à avoir en cas d’attaque extra-terrestre, dont l’intégrale de Queen et des chips au vinaigre !), et son amoureux Richard déçoit lorsqu’il quitte (ou est quitté ? on ne sait pas trop) la mère de Lou… On a le parallèle entre l’histoire des premières années de Lou (abandonnée elle aussi par son père avant sa naissance) et l’histoire du bébé à naître, surnommé Laser Ninja. Le récit n’est pas pour autant triste, la scène sur le choix des prénoms (de Lou et du bébé) est quant à elle très drôle ! Bref, un tome qui mêle révélations sur le passé de la mère de Lou, moments plus tristes et scènes drôles et/ou émouvantes avec des répliques bien trouvées !

A lire, en n’oubliant pas de relire les tomes précédents !

A partir de 10 ans selon la base de données de l@BD.

On en parle sur les blogs : La book Mélusine, Petites Madeleines, Critiques libres, Gamalive.

A noter enfin que l’album a reçu le Fauve jeunesse lors du festival de la BD d’Angoulême en 2010 (tout comme le premier tome de la série en 2005 d’ailleurs), c’est bien mérité !

Publicités

Une réflexion sur “Lou, tome 5 : laser ninja

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s