L’envolée sauvage, tome 1 : la dame blanche

L’ENVOLÉE SAUVAGE, tome 1 : LA DAME BLANCHE, par Laurent Galandon, Laurent et Monin (Bamboo, coll. Angle de vue, 2006)

https://i0.wp.com/media.leslibraires.fr/media/attachments/large/7/2/5/000514725.jpgSimon est un jeune orphelin juif qui vit chez un curé de campagne avec d’autres jeunes de son âge. La guerre qui semble lointaine se rapproche lorsque l’antisémitisme s’invite au village, à l’école particulièrement. Suite aux menaces de l’instituteur, le curé décide d’envoyer Simon à Paris, dans un institut pour jeunes délinquants qui cache en réalité des juifs. Mais la menace se rapproche encore

Voici un album faisant partie d’un diptyque dont j’ai plusieurs fois entendu parler par une représentante de livres. Et bien je suis finalement un peu mitigée sur cet album, qui se lit vite (48 pages), trop vite presque. Je ne l’ai pas savouré comme j’aurais dû, je n’ai pas été totalement emportée par cette histoire pourtant très touchante, qui montre la guerre à travers les yeux d’un enfant juif, confronté bien malgré lui à la violence des adultes. Le récit va trop vite pour moi, il n’est pas assez développé à mon goût, j’aurais bien aimé passer plus de temps sur chaque lieu, avoir les impressions de l’enfant…

Le dessin n’est pas sensationnel, mais pas repoussant non plus. Les portraits sont agréables à regarder, les décors ne sont pas assez exploités, mais ce n’est pas non plus l’essentiel dans l’album. Les couleurs sont assez ternes, comme l’époque concernée d’ailleurs. Bref, cet album se lit sans problème mais il a un goût de trop peu pour moi… A voir si cela persistera avec la suite, qui constitue le premier cycle de cette série…

A partir de 10 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : Le Grenier de Choco, Passion de lire, Fanyoun.

La bande annonce de l’album est à voir sur le site de la collection.

L’album a reçu le prix du conseil général du Loir-et-Cher au festival BDBoum de Blois en 2007.

Voir aussi le blog du dessinateur Laurent Galandon. Il existe un questionnaire autour des couvertures des deux albums, à consulter sur un blog, et suivi d’une analyse pointue.

Publicités

3 réflexions sur “L’envolée sauvage, tome 1 : la dame blanche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s