BD historique, BD polar

Henri Désiré Landru

HENRI DESIRÉ LANDRU, par Christophe Chabouté (Vents d’ouest, 2006)

https://i0.wp.com/media.leslibraires.fr/media/attachments/large/9/3/3/000509933.jpgL’histoire revisitée du célèbre tueur de femmes qui a sévi au début du XXème siècle, pendant et après la première guerre mondiale et a été condamné à mort ensuite. La réinterprétation de l’auteur est toute particulière : Landru aurait été manipulé par un couple, qui lui a fait tuer des femmes pour en récupérer la peau dans un but bien précis… Le petit escroc charmeur de femmes ne serait donc pas le tueur en série que l’on connaît…

Voici un album choisi à cause de son auteur. Depuis que j’ai découvert ce que faisait Christophe Chabouté, je lis tout ce que je trouve de cet auteur. Comme d’habitude, ça ne rate pas : je ne suis pas déçue du tout. Je suis à chaque fois enthousiasmée par le dessin et le scénario, toujours construit de façon magistrale, avec des retournements de situation inattendus. Je ne sais pas si le côté historique est respecté ou pas, mais en tout cas, ça paraît très plausible. J’aime beaucoup la construction de cet album dans lequel on va de surprises en découvertes, sur un sujet dont on connaît pourtant les grandes lignes. L’auteur prend le temps de développer l’histoire et les personnages, à travers 144 pages qu’on dévore d’une traite. Bref, c’est à chaque fois un plaisir de lire un Chabouté, et je regrette presque de ne pas avoir rencontré l’oeuvre de cet auteur plus tôt…

A partir de 15 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : A propos de livres, Doucettement, Midola’s blog, le blog de Sentinelle, Chroniques de l’invisible.

Cet album a reçu le grand prix RTL de la bande dessinée pour l’année 2006.

6 réflexions au sujet de “Henri Désiré Landru”

    1. Non, je ne l’ai pas mis car ce n’est pas de la littérature jeunesse ! Mais ne t’inquiète pas, j’ai d’autres titres de prévus pour bientôt !
      Bonne année à toi, avec plein de belles lectures !! ^^

      J'aime

  1. Non, l’ouvrage n’est pas du tout historique.
    Et je dois dire que moi, ce propos m’a un peu gêné. Ca dédouane Landru de beaucoup de choses, le met en position de victime lui aussi, ça ne m’a vraiment pas convenu.

    J'aime

    1. Peut-être que l’histoire racontée ne suit pas la vérité historique, mais le contexte est bien retracé tout de même, l’ambiance de guerre et d’après-guerre. J’ai aimé lire cet album, comme tous
      les autres de Chabouté (j’avoue, je ne suis pas très objective…), mais je comprends bien que « Landru » ait pu te déconcerter !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s