L’épinard de Yukiko

L’ÉPINARD DE YUKIKO, par Frédéric Boilet (Ego comme X, 2001)

https://i1.wp.com/static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/9/1/0/9/9782910946265FS.gifRécit d’une histoire d’amour entre un français et une japonaise prénommée Yukiko. Sous forme de journal intime entrecoupé de pages d’agenda griffonnées de dessins pris sur la vif et de commentaires en français et en japonais, cette autobiographie retrace une histoire d’amour quelque peu étrange, car la jeune femme est courtisée par deux hommes, le français lui propose d’en profiter, tandis que l’autre homme, japonais, ne l’appelle pas.

L’histoire est légère, elle se lit vite. Il y a peu de textes. Mais cela laisse aussi peu de traces après la lecture, sinon l’impression d’une douceambiance… Le dessin est pas mal du tout, parfois on se demande s’il ne s’agit pas de photos. Il y a beaucoup de gros plans, d’images décomposées (en zoomant), et de nombreuses utilisations du gris. C’est mon premier ouvrage de Frédéric Boilet, je ne compte pas m’arrêter là, et en découvrir un peu plus sur cet auteur qui a vécu (vit toujours ?) au Japon.

Non mentionné sur l@BD.

On en parle sur les blogs : Liratouva, Vues de Budapest, Gadins et bouts de ficelle.

Voir aussi le site de Frédéric Boilet.

2 réflexions sur “L’épinard de Yukiko

  1. yaneckchareyre 18 février 2013 / 10:15

    Je ne suis pas du tout client de Boilet. Je passe totalement au travers de ses oeuvres, que je trouve beaucoup trop égocentriques.

    J'aime

    • caro 18 février 2013 / 21:19

      C’est vrai, c’est assez égocentrique, mais je n’ai lu qu’une seule oeuvre de Boilet, alors difficile pour moi de me prononcer.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s