Chi, une vie de chat, tome 1

CHI, UNE VIE DE CHAT, tome 1, par Konami Kanata (Glénat, 2010, coll. Kids)

https://i0.wp.com/ec56229aec51f1baff1d-185c3068e22352c56024573e929788ff.r87.cf1.rackcdn.com/attachments/large/8/1/6/000797816.jpgRécit de la vie d’un chat qui vient de se perdre, et est recueilli par un fils et ses parents. Ils l’appellent Chi (pipi en japonais), et vont devoir tout faire pour le cacher des voisins de leur immeuble, car ils n’ont pas le droit, d’après le règlement de leur immeuble, d’avoir un animal de compagnie. Cela va engendrer quelques situations un peu périlleuses…

Voici un manga tout en couleurs, et dans le sens de lecture occidental. Il est clairement destiné aux jeunes enfants, qui débutent la lecture, et il plaît aussi aux jeunes collégiennes. Et bien, pour tout dire, il m’a été difficile de terminer ce tome, même s’il n’est pas spécialement long. Organisé en courts « chat-pitres », on suit différents épisodes de la vie du chat (chez le vétérinaire, l’apprentissage de la propreté, la déception, la bagarre…), il n’y vraiment rien d’excitant là-dedans, pas de rebondissements majeurs, pas de second degré ou d’autre lecture possible, bref c’est mou. Le dessin est kawai, mignon, mais au-delà, c’est le vide. Les couleurs sont agréables, pastels, légères. Il y a assez peu de décors, et le dessin prend clairement les caractéristiques du manga (les grands yeux exagérés, des cases découpées parfois de biais…). Je n’ai pas du tout aimé le fait que le chat parle avec un cheveu sur la langue (ou plutôt de façon bébé), lorsqu’il dit « ze n’ai pas le temps » ou encore « c’est un nouveau zeu ». Et cerise sur le gâteau, l’exclusivité en fin d’album, qui est complètement inintéressante, le plan de l’appartement de la famille d’accueil. Ainsi, vous l’aurez compris, contrairement à pas mal de blogueurs, je n’ai pas craqué pour ce chat, certes bien dessiné, mais c’est vraiment trop creux pour moi, désolée.

A partir de 7 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : Chroniques de l’invisible, Découvertes livresques, Lectures sans frontières, Jeunesse et plus

Publicités

5 réflexions sur “Chi, une vie de chat, tome 1

  1. yaneckchareyre 18 février 2013 / 10:11

    Ah!!! Ca ne m’étonne pas de toi qu’on se retrouve sur cet album. Je ne comprends pas l’engouement d’adultes pour ce truc insipide et niais au possible.

    J'aime

    • caro 18 février 2013 / 20:21

      Niais, c’est bien dit, j’ai pas osé le mettre dans ma chronique, mais c’est bien ça ! Je n’aimais déjà pas les chats avant, et bien ça ne m’a pas réconcilié avec… ^^

      J'aime

  2. Plume 22 février 2013 / 17:51

    Complétement d’accord avec toi sur cette chronique. Manga sans intérêt… Dommage !

    J'aime

    • Caro 23 février 2013 / 19:52

      Ça fait du bien de voir des avis concordants !
      C’est vraiment navrant de voir qu’il y a actuellement 9 tomes sortis en France…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s