BD polar

La grande évasion, tome 4 : Fatman

LA GRANDE EVASION, tome 4 : FATMAN, par David Chauvel et Denys (Delcourt, 2013)

Carl Douglas est un britannique surnommé le roi de l’évasion à cause de ses exploits : rien ne lui résiste, ni une cellule, ni une prison. Il faut dire qu’avec sa carrure, cela n’a rien d’étonnant : il est obèse, vraiment imposant. Repenti, sorti de prison, il vit chez sa logeuse, une vieille dame dont il promène quotidiennement le chien. Un jour, des hommes débarquent chez lui et lui demandent de les suivre aux Etats-Unis. Un peu contraint, celui que les américains ont surnommé « Fatman » se rend à New-York. La mission qu’on lui confie est dangereuse : il doit faire évader Angelo Dimauro, le parrain de la famille, condamné à perpétuité et qui va comparaître prochainement devant un grand jury. Douglas accepte, mais apprend ensuite par le fils du prisonnier que la libération aurait juste pour but de tuer son père, qui par ailleurs perd la mémoire, atteint de la maladie d’Alzheimer. Douglas va donc exécuter les ordres, tout en n’obéissant plus qu’à lui-même… En parallèle, la police américaine surveille les allées et venues de Douglas, se doutant que sa présence à New-York aux côtés des Dimauro est loin d’être anodine…

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec cet album de 72 pages, je ne connaissais pas la série « la grande évasion ». En fait il s’agit d’une série d’albums autour du concept de l’évasion, on peut donc tout à fait les lire de manière séparée. J’ai aimé cette histoire noire, dont le scénario est très bien construit. Je connaissais un scénario jeunesse de Chauvel (Octave et le cachalot), mais je ne me rappelais plus que c’était lui aussi qui avait écrit Ce qui est à nous, tome 1 : la mano nera. Autant c’est très éloigné du premier titre, autant le second s’en rapproche avec le thème de la mafia. Douglas l’anglais, s’il est flegmatique, se révèle être aussi un homme déterminé, plein de haine et de violence. Intelligent, il va faire semblant de suivre les mafioso, avant de faire ce que bon lui semble. Ces fausses pistes données par Chauvel sont intéressantes, je suis tombée dans le panneau au départ avant de me rendre compte que la mafia new-yorkaise et la police ne peuvent rien contre le déterminé Fatman. Un autre personnage est présent dans l’album, il s’agit d’une femme au bord de la crise de nerfs. Au départ, je me suis demandée ce qu’elle faisait là (et si ce qu’elle faisait était réel ou non, au vu des couleurs utilisées…), et finalement, ce qui est agréable, c’est que toutes les questions qu’on peut se poser au cours de l’album reçoivent une réponse sur la fin, tout se relie avec les 3 personnages principaux, tous un peu paumés tout de même ! Bref, un scénario au top dans le genre polar, pour passer un bon moment. Le dessin est tout à fait cohérent avec le type de scénario, avec des portraits réalistes, facilement reconnaissables, et des décors comme dans les films. A essayer !

On en parle sur les blogs : Bédépolar, Blog brother, Gen of scars (avec une interview du scénariste)…

A partir de 13 ans selon l@BD.

Aller voir du côté du blog de David Chauvel.

9 réflexions au sujet de “La grande évasion, tome 4 : Fatman”

    1. Je ne connais pas les autres. D’après ce que j’ai lu ici ou là sur le web, ce tome 4 remonte le niveau de la série. En tout cas, j’ai beaucoup apprécié cet album, et mon homme aussi.
      A voir si je trouve d’autres tomes en bibliothèque…

      J'aime

  1. Tout comme toi, c’est le seul album de la série que j’ai lu. Je l’ai trouvé très réussi. Le scénario est bien construit et a relancé en permanence ma curiosité. C’était bien agréable. Au plaisir de te relire…

    J'aime

    1. Je tenterais peut-être les autres albums de la série, à l’occasion… Mais j’ai peur d’être un peu déçue, car effectivement cet album est très réussi !

      J'aime

        1. Il va falloir que je les trouve à la bibliothèque, mais comme là, j’ai beaucoup (beaucoup, vraiment beaucoup) de livres en attente, ce ne sera pas pour les semaines à venir… Mais qui sait, ensuite ?

          J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s