Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ?

PENDANT QUE LE ROI DE PRUSSE FAISAIT LA GUERRE, QUI DONC LUI REPRISAIT SES CHAUSSETTES ?, par Roger (dessin) et Zidrou (scénario) (Dargaud, 2013)

Récit de la vie quotidienne d’une vieille dame, Catherine Hubeau, et de son grand fils qui vit chez elle. Déficient intellectuellement suite à un accident, Michel est un adulte qui ne peut vivre seul, et a ses petites habitudes. Il passe ses journées aux « colibris », un centre pour adultes handicapés, il aime jouer au puissance 4, et ne peut rater un épisode de sa série préférée le soir à la télé. La vie s’écoule, plus ou moins paisible pour sa mère. Il faut dire qu’elle a plus de 70 ans et ne profite pas de sa retraite comme n’importe quelle personne âgée… Elle n’ose laisser son fils, même entre de bonnes mains, et lorsqu’elle part, ses pensées sont toutes dirigées vers son fils…

Cet album au titre improbable est sorti en septembre dernier, je l’ai lu il y a quelques temps déjà, mais j’ai eu du mal à le chroniquer. En effet, le récit est très touchant, on ne peut pas lire la vie d’une telle dame sans être touchée par ce qu’elle vit. Elle a des moments où elle faiblit, mais se reprend ensuite et n’est jamais résignée. Elle est toujours aux côtés de son fils, mais heureusement qu’elle a quelques amis et une fille qui la soutiennent, lors des moments difficiles. Bref, le sujet n’est pas facile, mais est toujours bien abordé sans verser dans le pathos. J’ai vu cet album comme une ode aux mamans courageuses. Le scénario de Zidrou est donc très bien construit. Je pensais au départ avoir affaire à une seule et même histoire, mais au final ce sont des chapitres isolés les uns des autres (mais titrés), avec en lien conducteur les personnages de Catherine et de Michel. Ces bribes de vie quotidienne permettent de retracer un quotidien pas toujours rose, mais toujours empli d’amour. Concernant le dessin, je l’ai trouvé très approprié au propos : réaliste, montrant la vie telle qu’elle est, sans chercher à enrober ou masquer la vérité. Les couleurs sont elles aussi adaptées au récit, avec des planches entières dans les mêmes tons, qui confèrent une sacrée ambiance à cette histoire. J’ai aussi beaucoup aimé la couverture, dont il faut regarder les détails : au départ je n’avais pas vu que Michel tenait la main de quelqu’un, puis en ouvrant complètement l’album, j’ai vu de qui il s’agissait sur la 4ème de couverture.

Pendant que le roi de Prusse…, malgré son titre à rallonge,  est un album à ne pas manquer !

A partir de 15 ans selon l@BD.

On en parle (beaucoup) sur les blogs : La bibliothèque de Noukette, Parlonzalabib, Une autre histoire, A voir à lire, Un amour de BD, Chroniques de l’invisible

Le début de l’album est à lire sur Izneo.

Publicités

4 réflexions sur “Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ?

    • caro 8 décembre 2013 / 23:02

      C’est clair que c’est un super album, qui serait à mettre dans le top 10 de l’année… ^^

      J'aime

  1. noukette 9 décembre 2013 / 18:53

    Encore un très bon Zidrou, un coup de coeur pour moi !

    J'aime

    • caro 9 décembre 2013 / 23:45

      Complètement d’accord avec toi !
      C’est fou comme Zidrou arrive à aborder des thèmes sacrément différents dans ses différents scénarios, et à chaque fois c’est une réussite !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s