Belem, tome 1 : le temps des naufrageurs

BELEM, tome 1 : LE TEMPS DES NAUFRAGEURS, par Jean-Yves Delitte (Glénat / Chasse-Marée, 2006, coll. Grafica)

Récit du premier voyage du trois-mâts le Belem, depuis son départ de Saint Nazaire en juillet 1896 jusqu’à Belem au Brésil en passant par Montevideo en Uruguay. Sous le commandement du capitaine Lemerle, le jeune mousse Gwénolé Leguadek, 13 ans, raconte cette traversée de l’Atlantique, avec les tempêtes, mais aussi le sauvetage de quatre mystérieux naufragés, qui font douter le capitaine. Le Belem, initialement affrété par une célèbre entreprise de chocolat, doit  aussi transporter de Montevideo au Brésil des mules pour le tout nouveau tramway de la ville, mais le voyage ne va pas se passer comme prévu… En effet, un complot est monté entre les deux hommes rescapés et le fils du capitaine, officier et apprenti-pilote…

C’est le début d’une série de 4 tomes autour du célèbre bateau, commandée par la fondation Belem. L’intrigue est simple, et se base sur l’histoire réelle du bateau pour son premier voyage. En revanche, il y a aussi de la fiction avec l’hypothèse des deux naufragés recueillis et fomentant un complot envers leurs sauveteurs. L’explication de l’incendie à l’approche de Belem relève elle aussi de l’imagination de l’auteur, car il n’y en aurait pas trace dans le journal de bord du capitaine. Bref, cette histoire mêle fiction et réalité, et se lit de façon très fluide. Les dessins sont très beaux, très minutieux. Les différents plans du bateau sont particulièrement détaillés (Jean-Yves Delitte est peintre officiel de la Marine en Belgique), c’est vraiment magnifique. Les fonds noirs ou blancs, en alterné, confèrent une ambiance différente à l’histoire, et les couleurs y contribuent également. C’est donc une lecture agréable, qui même si elle ne me marquera pas spécialement, m’a permis d’être dépaysée et de voyager facilement, sans avoir le mal de mer !!

A partir de 13 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : Stef au pays des livres, Chroniques de l’invisible (Yaneck), Doucettement (Violette), SambaBD

Extrait à lire sur le site Izneo.

Lire une interview à propos de la série et d’une exposition qui a eu lieu au Havre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s