Mexicana, tome 1

MEXICANA, tome 1, par Mars et Matz (scénario) et Mezzomo (dessin) (Glénat, 2013)

Nous sommes dans le sud des Etats-Unis, près de la frontière avec le Mexique. Emmet Gardner est un garde-frontière, qui en voulant aider son fils Kyle, découvre qu’il trempe dans des affaires louches. Le fils avoue à son père que suite à une relation amoureuse avec une mexicaine, il est piégé par un gang mafieux mexicain spécialisé dans le trafic de drogue : il doit assassiner un dealer ou sinon ce sera lui qui se fera tuer. Le fils ne demande pas d’aide à son père, mais ce dernier prend les devants, en abattant l’homme que son fils aurait dû tuer. Le lendemain, lorsqu’il prend son service, Emmet apprend que le mort était un infiltré de la brigade des stupéfiants. De plus, son fils a disparu… Emmet se met en tête de le retrouver et pour cela traverse le Rio Grande. En se rendant au Mexique, il espère bien en savoir plus sur ce Angel Moreno, le chef du gang. Mais rien ne va se passer comme prévu, et sitôt arrivé, Emmet est kidnappé par des hommes de Moreno…

Voici un polar écrit et dessiné par des auteurs que je ne connaissais pas. Sur la couverture, une étiquette indique qu’il s’agit du même scénariste que pour « Le tueur », mais ça ne m’aide pas plus que ça. Je me souviens juste avoir vu plein d’affiches pour cet album lors du dernier festival d’Angoulême, mais sinon, ça ne me dit rien. Bref, je commence la lecture sans a priori, avec un esprit neutre. Les dessins sont agréables mais sans plus, parfois ils manquent un peu de détails, mais surtout je suis un peu dérangée par les contours marqués, je trouve ces traits noirs trop présents et cela a tendance à foncer les cases. Mais rien de bien grave non plus. Les décors ne sont pas tous précis, on sent quelques approximations dans certaines cases. Les couleurs choisies correspondent à une ambiance d’été, sous la chaleur écrasante du sud des Etats-Unis. Ambiance pas désagréable donc. Le scénario est quant à lui assez simple à comprendre, le père se fait justicier pour sauver son fils, mais c’est finalement lui qui va être pris au piège. J’ai bien aimé le scénario, classique, mais prenant tout de même. Ce qui m’a dérangé dans cet album, c’est surtout sa fin, qui n’en est pas une. Cet album est en effet le premier d’une trilogie, et comme pour des épisodes d’une série télé, le suspense est maintenu jusqu’à la dernière case, pour nous inciter à lire la suite… Bref, il va falloir attendre le tome 2 en mars !

A partir de 15 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : Coin lecture de Nath, Le grenier à livres de Choco, Blog BD Sud-Ouest.

Les premières pages à voir sur BDGest.

Album lu dans le cadre de , opération organisée par le site . Merci aussi aux éditions .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s