520 km

520 KM, par Max de Radiguès (Sarbacane, 2012)

Simon est un ado qui se fait larguer par sa petite copine alors qu’il est en vacances. Chamboulé par cette nouvelle, et n’ayant pas plus d’explications par sms ou téléphone, Simon décide de partir d’Arcachon pour rentrer à Montpellier (soit 520 km) en stop, résolu à ne pas être quitté comme ça, par un changement de statut Facebook… Sur la route, il va rencontrer plusieurs personnes qui veulent plus ou moins l’aider, et malgré les problèmes qu’il va rencontrer, ce périple va le faire grandir, c’est un pas de plus vers l’âge adulte…

520 kms est un album au dessin simple, presque naïf. L’histoire n’est pas compliqué, mais pas simpliste pour autant. Elle est légère, on se prend à suivre le héros qui part à l’aventure, par amour. Sans être exceptionnel, le scénario est organisé en plusieurs parties : tout d’abord les vacances à Arcachon avec sa mère, le départ en douce et le premier stop au bord de la route, la rencontre avec un homme animé, semble-t-il, de mauvaises intentions envers Simon, la rencontre avec Alex et son père et la découverte de leur tradition de tuer le mouton, et enfin l’arrivée à Montpellier et la désillusion pour notre héros. L’histoire se lit donc bien, il n’y a pas de temps mort. J’ai beaucoup aimé le passage où la mère célibataire et le fils dialoguent sans tabou, et où on sent une complicité certaine entre les deux. Sinon, le découpage des planches est varié, et cela dynamise le récit. Le dessin est, comme je l’ai déjà dit, simple. Les personnages sont représentés très basiquement : le nez en un trait, les yeux en deux points, une bouche en un ou deux traits. Il n’en reste pas moins qu’ils sont tout de même expressifs. Les couleurs claires utilisées donnent une histoire très estivale (ce qui ne fait pas de mal en ce mois de février !). Bref, un album bien sympathique, sans prétention, qui plaira sans nul doute aux collégiens ! 

Non mentionné sur l@BD, mais à partir du collège sans problème.

On en parle sur les blogs : Azilis, La soupe de l’espace, Des filles à retordre, L’ouvre-livresUne autre histoire

Consulter le site de l’auteur.

Publicités

3 réflexions sur “520 km

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s