Kongjwi, l’autre Cendrillon

KONGJWI, L’AUTRE CENDRILLON, par Lim Yeong-hee (texte) et Marie Caillou (illustrations) (Père Castor / Flammarion, 2013)

Réécriture du conte de Cendrillon, en version coréenne. Ainsi, il n’y a pas de marraine bonne fée, mais c’est une vache noire qui descend du ciel, par des éclairs ! Le conte de Cendrillon est facilement reconnaissable : l’horrible belle-mère et sa fille odieuse, la pauvre petite Kongjwi qui fait toutes les tâches de la maison, même les plus ingrates (en Corée, il s’agit de remplir une jarre à eau percée et décortiquer du riz étalé dans la cour). Ce n’est pas un prince mais un gouverneur qui organise une fête au village, ou dans son palais (on ne sait pas trop). Le conte coréen est par contre plus animalier que sa version occidentale : c’est également un gros crapaud qui vient pour aider Kongjwi à combler le trou de la jarre, et aussi des moineaux qui l’aident à décortiquer le riz. Bref, il y a une forte présence de la nature dans ce conte, dont on connaît tous la fin…

Kongjwi, l’autre Cendrillon est un album d’un très grand format (difficile à ranger, donc), avec une couverture très flashy. On ne peut pas manquer le rose fluo, et on s’attend à une explosion de couleurs dans cet album. Pas manqué, l’album utilise des couleurs très vives (et encore du rose fluo, un peu trop vif à mon goût), en alternant les pleines pages et les dessins plus petits complétant la page de texte. L’esprit asiatique de l’histoire est très marqué : les femmes portent les tenues traditionnelles (le hanbok, sorte de grande robe ample). J’ai aimé découvrir cette version étrangère originale, qui reflète une culture complètement différente de la notre. Les dessins sont magnifiques et les couleurs vives donnent un aspect joyeux à cette histoire : une fois le soulier enfilé, le hanbok quitte ses couleurs ternes et reprend ses couleurs d’origine, étincelantes… Même la fin est plus réjouissante que dans notre version de Cendrillon : la belle-mère et sa fille sont même invitées au mariage ! C’est donc un très joli album !

Non mentionné sur Ricochet.

On en parle sur les blogs : Blogonoisettes, Des livres etc, Le grenier à livres de Choco, Mya’s books

Consulter le site de l’illustratrice française Marie Caillou. Pour voir des extraits de l’album sur ce même site, suivez ce lien !

C’est ma première participation au challenge lancé par Hérisson !

1/10

Publicités

2 réflexions sur “Kongjwi, l’autre Cendrillon

    • caro 17 février 2014 / 22:46

      et les dessins à l’intérieur aussi !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s