Le train des orphelins, tome 3 : Lisa

LE TRAIN DES ORPHELINS, tome 3 : LISA, par Philippe Charlot (scénario) et Xavier Fourquemin (dessin) (Bamboo, 2013, coll. Grand angle)

Suite du tome 2. Le vieux Jim/Harvey est retourné au Kansas et se marie avec Bianca, qui travaillait au centre des archives de New-York. Il ne désespère pas de retrouver son frère Joey, ne sachant ce qu’il est devenu après son adoption en 1920. Retour 70 ans en arrière : Joey a été adopté par une famille mexicaine, puis arraché à eux pour être confié à un vieil alcoolique. Lisa, la jeune fille qui s’occupait des petits enfants dans le train, est quant à elle fiancée à une vraie brute. Tous deux sont dans la même ville, et lorsqu’ils se retrouvent, décident de fuguer, en direction de New-York, et bénéficient de l’aide du père de famille mexicain. Leur voyage va être mouvementé, les rencontres nombreuses et pas toujours salvatrices… Heureusement que leur sagacité et leur débrouillardise vont leur permettre de sortir des mauvaises situations. D’ailleurs, 70 ans plus tard, Joey et Lisa se côtoient toujours, mais Joey n’a pas repris le train depuis son enfance. Lisa va le faire vaincre sa phobie…

C’est un deuxième cycle qui commence avec ce tome 3. C’est toujours un plaisir de retrouver le vieux Harvey, en réalité Jim. Sa vie est plus joyeuse que dans le tome précédent : il se marie avec Bianca et apprend enfin à lire. Mais l’histoire se concentre surtout sur des personnages du premier cycle : Lisa et Joey. Les auteurs alternent avec succès les situations de 1920 et de 1991, et cela pose à chaque fois de nouvelles questions sur ce qui s’est passé pour les deux enfants abandonnés. Les rebondissements sont nombreux, l’histoire est assez rocambolesque mais on ne peut que s’attacher aux jeunes héros, dont la vie est loin d’être facile parmi des adultes qui leur veulent rarement du bien. Cette jolie lecture est accompagnée par un dessin au trait très agréable, et par des couleurs particulièrement soignées. Les passages qui se déroulent en 1991 n’apportent pas forcément grand-chose pour comprendre l’histoire, en tout cas dans ce tome. On peut penser que pour le tome 4 qui s’intitulera « Joey » (sortie le 12 mars prochain), les auteurs développeront la relation entre Joey et Lisa en 1991, et peut-être qu’ils retrouveront Jim/Harvey, mais je ne vois absolument pas comment…  Vivement la suite !

A partir de 10 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : Délivrer des livres, Ligne claire, Mille et une pages, Samba BD, Bulles picardes

Extrait à lire sur le site de l’éditeur.

Publicités

Une réflexion sur “Le train des orphelins, tome 3 : Lisa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s