BD jeunesse

Les souvenirs de Mamette, tome 3 : la bonne étoile

LES SOUVENIRS DE MAMETTE, tome 3 : LA BONNE ÉTOILE, par Nob (Glénat, 2012, coll. Tchô !)

Suite du tome 2. Nous sommes en décembre 1935, les vacances sont là, Marinette vit toujours à la campagne chez ses grands-parents et sa tante Suzon. Deux garçons, Jeannot et Jacques, sont amoureux d’elle, et se battent pour savoir qui pourra faire la cour (et même se fiancer !) à la jeune fille. Un soir en rentrant dans la neige, Marinette est arrêtée par un camion. Ayant appris qu’il ne faut pas parler aux inconnus, la fillette évite les hommes à bord du camion, jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’il s’agit de son père. Il est accompagné d’un homme noir, Désiré, ce qui dénote dans le village campagnard. Ils vont passer quelques jours ensemble et Marinette pense que son père est venu la chercher, mais il n’en est rien…

Encore une jolie histoire des souvenirs de Mamette, où on rencontre son père dont on avait aperçu la silhouette dans les tomes précédents. La fillette s’est faite à la vie à la campagne, mais apprécie beaucoup la venue de son père. Elle est à la fois naïve et mature, comprenant bien que le monde des adultes est moins facile que celui des enfants. Le propos fait léger au premier abord, mais il permet d’aborder des choses bien plus profondes qu’il n’y paraît. J’ai bien aimé les petites références historiques, où on comprend que le père est engagé syndicalement et qu’il participe à la mise en place de ce qui va devenir en cette année 1936 les grandes grèves. J’ai aussi beaucoup aimé la fin de l’album, lorsqu’on termine sur la Mamette grand-mère, qu’on apprend ce qui s’est passé dans sa vie d’adulte, c’est-à-dire lequel des deux garçons elle a choisi. Sinon, c’est toujours très bien dessiné par Nob, réaliste, dynamique, poétique même parfois. Pas toujours besoin de bulles pour comprendre ce qui se passe, c’est très futé je trouve, cela oblige à bien regarder les dessins et ça plaira forcément aux petits lecteurs ! Les couleurs, souvent dans les tons pastels, sont très travaillées, pas plaquées sur le dessin, mais je regrette encore une fois le trop petit format qui ne permet pas de voir tous les détails. C’est sûr que c’est facile à tenir en main, mais quel dommage de ne pas admirer le travail à sa juste valeur !

A noter enfin que c’est la première fois qu’une élève me prête une de ses BD (on a le tome 1 au CDI, et je lui avais dit que j’avais lu le tome 2), et ça m’a fait très plaisir ! 🙂

A partir de 10 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : D’une berge à l’autre, Espace temps libre, Hellody, Pause Kikine, Samba BD

Les premières planches à lire sur Izneo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s