La vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis…

LA VIEILLE DAME QUI N’AVAIT JAMAIS JOUÉ AU TENNIS & AUTRES NOUVELLES QUI FONT DU BIEN, par Zidrou (scénario) et un collectif de dessinateurs (Dupuis, 2009)

Recueil de nouvelles réalistes sur des thèmes variés. Un groupe d’amis d’enfance issus du même village se mettent à réaliser ensemble leurs rêves une fois devenus adultes. Un couple se forme de façon bien inattendue. Une vieille dame seule avec ses animaux aime regarder les matchs de tennis à la télévision, ses habitudes sont bien ancrées, jusqu’au jour où elle meurt et que personne, sauf ses animaux, ne s’en aperçoit. Un homme peu enclin aux sentiments va avoir une vague d’amour pour son petit-fils nouveau-né. Un homme tombe amoureux d’une femme à la piscine, mais un problème physique empêche la jeune femme de se dévoiler totalement. Un homme d’un certain âge, qui vit seul avec son canari invite une dame à boire un thé, et comme il est sourd de naissance, communique avec elle avec une ardoise. Un jeune homme sortant de prison s’installe chez son grand-père le temps de trouver du travail, et la musique sera leur point commun…

Cet album d’environ 120 pages regroupe des histoires de longueurs inégales, la plupart réalistes, certaines comportant une touche de fantastique originale. Toutes sont scénarisées par Zidrou, et les dessinateurs changent à chaque histoire (ils sont d’ailleurs tous présentés en fin d’album, c’est intéressant). La plupart sont espagnols, car c’est là-bas que vit le scénariste. On y retrouve Jordi Lafèbre, avec lequel il a collaboré sur Lydie et La Mondaine, mais sinon, je ne connaissais aucun autre dessinateur espagnol. Le français Simon Hureau (dessinateur sur Crève saucisse) est je crois le seul français. Bref, beaucoup de découvertes de dessinateurs en ce qui me concerne, et je dois dire que j’apprécie de découvrir de nouveaux traits, surtout quand ceux-ci sont bien jolis… Sinon au niveau du scénario, c’est le premier album réaliste de Zidrou, qui jusque là était connu pour des séries humoristiques jeunesse. On reconnaît sa touche si particulière qu’on retrouvera ensuite dans ses autres albums qui font tant parler d’eux sur la blogosphère des lecteurs. C’est un concentré de bons sentiments, sans pour autant faire guimauve, et on ne peut qu’être touché par l’une ou l’autre des histoires. L’effet de surprise n’est pas oublié, avec certaines nouvelles à chute et d’autres particulièrement courtes mais efficaces… Bien sûr, j’ai préféré certaines nouvelles à d’autres, mais globalement, j’ai un bon avis sur cet album, dont on savoure la lecture comme un délicieux bonbon au caramel…

A partir de 15 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : L’encreuse, Mobylivres, Lecturissime, Bulles et onomatopées

Lire l’interview récente de Zidrou sur « Chroniques de l’invisible », le blog de Yaneck.

Publicités

5 réflexions sur “La vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis…

  1. yaneckchareyre 7 avril 2014 / 09:49

    Tu dis très bien les choses, c’est tout à fait mon ressenti sur ce bouquin.
    Et merci pour le lien de l’interview.

    J'aime

    • caro 7 avril 2014 / 19:32

      Mais de rien, j’ai beaucoup aimé lire cette interview, alors si ça peut aider… ^^

      J'aime

  2. noukette 8 avril 2014 / 13:37

    Un bonbon au caramel que je me garde pour les jours de disette, je vais le savourer ! 😉

    J'aime

    • caro 9 avril 2014 / 22:23

      C’est complètement ça ! Savoure-le ! ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s