La guerre des Lulus, tome 2 : 1915, Hans

LA GUERRE DES LULUS, tome 2 :1915, HANS, par Régis Hautière (scénario) et Hardoc (dessin) (Casterman, 2014)

Suite du tome 1. Les Lulus ont trouvé dans une grange un soldat allemand, et l’ont fait prisonnier. Mais ce dernier ne s’avère pas si méchant que cela : il soigne la jeune Luce atteinte de fièvre grâce à de l’aspirine. Les enfants ne sont pas tous d’accord sur le fait de libérer ou non leur prisonnier, se méfiant de lui à cause de l’image donnée par les français sur les ennemis allemands… Mais l’allemand réussit à se libérer, et contre toute attente, veut devenir amis avec les enfants. Il va même les aider à améliorer leur situation, à trouver de la nourriture, à mieux vivre ensemble. Quelques mots d’allemand et de français leur permettent de communiquer, et la vie des 5 Lulus avec Hans s’écoule paisiblement dans leur cabane dans la forêt. Chacun en apprend un peu plus sur les autres, on fête les anniversaires, on apprend la situation familiale de Hans… Mais un jour, la guerre semble se rapprocher et l’été 1915 se termine…

J’ai enfin pu emprunter la suite du très bon tome 1, et je n’ai pas été déçue, même s’il s’agit là encore plus de la petite histoire que de la grande. L’histoire est très touchante, les enfants vivent leur premier hiver ensemble, avec toutes les difficultés liées au climat et à l’abandon. L’entente n’est pas toujours facile entre eux, mais ils sont tout de même souvent raisonnables. Ce ne sont plus des enfants, pas encore des adultes, mais leurs choix sont tout de même souvent réfléchis. Le scénario prend le temps de se développer, de décrire la vie quotidienne du groupe, leurs difficultés et leurs moments de joie. C’est un vrai plaisir de retrouver les jeunes héros, même s’il y a moins de dialogues drôles que dans le premier tome où le second degré était très présent. Là encore, on retrouve des moments savoureux dans le texte, mais c’est moins marqué tout de même. Le scénario parvient à nous surprendre, avec un découpage très réussi. Ainsi chaque action est découpée de façon à maintenir le suspense jusqu’à ce qu’on tourne la page. La fin de l’album est surprenante, le retournement de situation n’était pas prévisible, et cela ajoute encore de nouvelles tensions qui ne peuvent qu’amener à lire le tome 3 (pas encore sorti !)… J’ai trouvé le dessin un peu moins agréable et précis que pour le premier tome, mais cela n’est peut-être qu’une impression, car je n’ai plus le premier volume sous la main. Mais ce n’est pas non plus grave, car on parvient sans peine à distinguer les personnages, et puis il se dégage une sacrée ambiance de ces dessins. Les couleurs sont travaillées, bien plus que dans certains autres albums jeunesse. Enfin, j’aime beaucoup les bonus en fin d’album, qui donnent une jolie impression de proximité entre les auteurs et les lecteurs. La guerre des Lulus est une très bonne série jeunesse de qualité, qui plaira autant aux enfants qu’aux parents !

A partir de 10 ans selon l@BD.

On en parle (beaucoup) sur les blogs : Mille et une frasques, Samba BD, Au milieu des livres, Quand je lis, Thé lecture et macarons, Tête de lecture, Blog-o-noisettes

Premières planches à voir sur Izneo.

9 réflexions sur “La guerre des Lulus, tome 2 : 1915, Hans

    • caro 9 juillet 2014 / 16:00

      C’est clair que vivement la suite ! Une très bonne série jeunesse, mais pas que pour les plus jeunes !!

      J'aime

    • caro 10 juillet 2014 / 19:23

      J’ai bien vu que tu fais partie de la catégorie des super-fans de cette série ! Et de rien pour le lien !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s