Louca tome 3 : si seulement

LOUCA, tome 3 : SI SEULEMENT, par Bruno Dequier (Dupuis, 2014)

Suite du tome 2. Louca doit jouer dans l’équipe de foot du lycée le dernier match de la saison, face à l’équipe d’un autre lycée menée par Hugo. Le fantôme Nathan quant à lui a réussi à sortir de l’enceinte de l’école, et retourne chez ses parents, mais il découvre un appartement vide et son père qui le quitte en voiture, sans qu’il ne comprenne les raisons de ce départ. Nathan n’étant plus avec lui, mais occupé à enquêter sur sa propre mort, Louca redevient aux yeux de tous l’ado très maladroit qui ne maîtrise pas du tout les règles du foot. Alors la première mi-temps du match est catastrophique pour son équipe qui se fait écraser par l’adversaire… Heureusement que Nathan revient à son secours lors de la 2ème mi-temps… Mais les ennuis ne sont pas terminés…

J’ai eu l’occasion récemment de lire le troisième tome de cette série jeunesse, presque juste après le 2. Je crois que je n’aurais peut-être pas dû, car je suis de plus en plus déçue par cette série. Tout d’abord, les tomes sont de plus en plus courts : on était à 80 pages sur le volume 1, 68 sur le 2 et là on n’est plus qu’à 56 pages…  L’histoire avance de moins en moins vite, en tout cas on n’a pas assez de réponses par tome. Au contraire, les questions s’accumulent et j’ai l’impression qu’il va y avoir bien trop de tomes dans cette série. Le scénario prend des chemins de plus en plus compliqués, pour au final avancer de moins en moins. Il y a pas mal de flash-backs, pour expliquer le comportement froid d’Hugo et aussi la mort encore inexpliquée de Nathan, mais à chaque fois le scénariste choisit de ne lever qu’une part du mystère. Bien sûr, il y a quelques scènes de football tout de même, qui m’ont fait penser au dessin animé « Olive et Tom », avec un cadrage manga marqué (cases coupées en biais, impression de vitesse dessinée, mais où les terrains font aussi 3,5 km de long…). Il y a aussi quelques scènes drôles (lorsque par exemple le fantôme aide le héros à faire des figures improbables devant le but), mais également des éléments qui ne sont pas du tout crédibles (par exemple lorsque Louca demande à Julie d’aller chercher chez lui un ballon pendant le match). Je trouve le héros de moins en moins attachant, car il ne cherche pas à s’améliorer, que ce soit en foot ou dans sa relation avec Julie, il se complaît presque dans sa maladresse. Bref, je suis de moins en moins convaincue par cette série… J’ai la mauvaise impression d’être menée en bateau (le prochain tome est prévu pour début 2015, alors qu’au départ j’avais lu que ce serait une trilogie). Seul le dessin (entrecoupé parfois de cases de style manga ou enfantin) reste agréable, sans évolution majeure depuis les autres tomes, en alternant aussi les cadrages et la taille des cases, mais ça ne sauve pas mon avis plus que mitigé sur cet album…

A partir de 10 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : Capocapesdoc, Livralire, Le suricate

Premières planches à lire sur Izneo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s