Les enfants de la Résistance, tome 1

LES ENFANTS DE LA RÉSISTANCE, tome 1 : PREMIÈRES ACTIONS, par Vincent Dugomier (scénariste) et Benoît Ers (dessin) (Le Lombard, 2015)

En 1940, Pontain l’Ecluse, petit village (fictif) de l’est de la France, est occupé par l’armée allemande. Deux amis, François et Eusèbe, décident de ne pas se laisser soumettre à l’ennemi, contrairement aux adultes, qui croient en les discours du maréchal Pétain. Pour ce faire, ils commencent à imprimer de façon artisanale des textes pour dénoncer des exactions allemandes dans la région. François décide aussi de saboter des installations allemandes, pour que le canal voisin de la commune ne puisse plus être utilisé par les péniches qui transportent des machines industrielles. C’est pour eux le début de la résistance, dans laquelle ils vont entraîner Lisa, une jeune réfugiée belge qui dit avoir perdu ses parents sur la route de l’exil…

Encore un album historique portant sur la seconde guerre mondiale. Cette fois, il est original par les héros, qui se rebellent, à leur manière, contre l’envahisseur. A partir d’une histoire locale, cet album a le mérite de montrer aux jeunes lecteurs des aspects vécus un peu partout dans les campagnes et les villes occupées à partir de 1940 : comment Pétain était perçu par les populations, la cohabitation avec l’armée allemande, la mise en place du rationnement… Il a aussi une volonté didactique, en intégrant au récit des notions historiques, en montrant par exemple des caractéristiques du parti nazi sous le IIIe Reich (interdiction des autres partis politiques, persécution des juifs…). A noter aussi que ce premier volume est suivi d’un intéressant dossier pédagogique qui permet de rendre encore plus crédible le propos de la bande dessinée, et qu’une carte de l’Europe illustrée de drapeaux (en 2ème et 3ème de couverture) permet aussi de situer les parties en présence. Je n’ai pas trouvé ça trop scolaire, mais j’ai vu dans cet album la volonté de faire une histoire qui aurait pu exister, à travers le regard de deux jeunes ados. A propos des deux jeunes héros, je les ai trouvés attachants. Ils sont vifs et leurs réflexions sont bien souvent pertinentes, même s’ils ne réfléchissent pas toujours aux conséquences de leurs actes avant de les réaliser. Ils sont rejoints à un moment du récit par la jeune Lisa, réfugiée belge germanophone, qui est aussi futée que ses camarades, et m’a fait penser parfois au personnage de Luce dans « La guerre des Lulus », à la différence que cette série se déroule pendant la première guerre mondiale. Bref, les personnages principaux sont très bien, et on prend plaisir à les suivre tout au long de cette histoire. Je regrette seulement l’anachronisme sur la 4ème de couverture, où il est question de « pote », un terme qui ne sonne pas du tout 1940, mais plus fin du 20e siècle.

Le dessin de Benoît Ers est très fouillé, fourmillant de détails. Le choix a été fait de découper les planches en de nombreuses petites cases, ce qui peut parfois rebuter, mais montre aussi la volonté des auteurs de faire un récit complexe. De même, les textes en allemand ne sont pas traduits, ce qui peut être un peu difficile à aborder pour les plus jeunes lecteurs. Ils ne sont pas bien nombreux non plus, et peuvent se comprendre, selon le sens de l’histoire. Personnellement, cela ne m’a pas dérangé, j’ai trouvé au contraire que cela crédibilisait le récit. Les enfants de la résistance est donc une série à suivre, mêlant à la fois fiction et informations historiques, pour nous offrir une BD jeunesse de qualité.

A partir de 13 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : D’une berge à l’autre, Samba BDCunéipage, Cases d’histoire,

Premières planches à voir sur Izneo.

Voir aussi le mini-site dédié à la série (très bien fait, avec entre autres un espace pédagogique) sur le site de l’éditeur.

Cet album participe à , cette semaine chez Stéphie.

Publicités

8 réflexions sur “Les enfants de la Résistance, tome 1

  1. sabariscon 8 juin 2016 / 09:28

    Voilà un titre intéressant que je me promets de découvrir. Je vais aussi en parler à mes collègues.

    J'aime

    • caro 10 juin 2016 / 18:46

      Le tome 2 est sorti en 2016, si tu veux lire les 2 à la suite…

      J'aime

  2. noukette 8 juin 2016 / 09:34

    Une série qui devrait plaire à mes collégiens, notée !

    J'aime

  3. Jerome 10 juin 2016 / 14:30

    C’est peut-être un peu trop scolaire par moments mais ça reste un excellent album. Le second m’attend depuis peu 😉

    J'aime

    • caro 10 juin 2016 / 18:48

      Effectivement, parfois c’est assez scolaire, mais je ne l’ai pas ressenti comme cela, et surtout ça change de certains albums « débiles » qui n’ont aucun contenu… (et que les élèves adorent!)
      Moi aussi, je lirai le 2 bientôt !

      J'aime

  4. Violette 21 juin 2016 / 09:44

    ça m’intéresse beaucoup. Mon fils, à 10ans1/2 ne pourrait pas le lire??

    J'aime

    • caro 21 juin 2016 / 17:50

      Si c’est un bon lecteur, pas de souci. Pour info, je mets le conseil de l’âge selon la base de données de l@BD (http://9990045v.esidoc.fr/), même si parfois je ne suis pas d’accord avec l’âge, et là le 13 ans est peut-être en lien avec les programmes scolaires…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s