BD fait de société, BD historique

L’essai

L’ESSAI, par Nicolas Debon (Dargaud, 2015)

1903, Fortuné Henry est un anarchiste utopiste, qui arrive dans les Ardennes françaises, près de la frontière belge. Grâce à un terrain qu’il a acquis avec ses économies, il compte construire une colonie d’un autre genre, qu’il baptise « l’essai ». Au départ seul, il aménage la clairière réputée infertile pour y cultiver de quoi survivre, y construit une première hutte, qu’il améliore progressivement pour construire une maison plus solide… Le rude hiver n’arrête pas la volonté de l’homme qui est pris au départ pour un illuminé, mais est ensuite rejoint par d’autres anarchistes, des célibataires et même des familles… Son modèle original fait parler de lui au-delà du village voisin, et même jusqu’à la capitale…

J’avais déjà beaucoup aimé Le Tour des géants, une production précédente de cet auteur sur le premier tour de France à passer dans les Pyrénées au début du 20ème siècle. Lorsque j’ai vu le nom de l’auteur sur cet album en bibliothèque, je me suis empressée de le réserver, et je dois dire que même si le sujet est complètement différent, j’ai beaucoup aimé comment ce fait historique est traité. La période historique reste la même, le début du 20ème siècle. L’album relate la création de la colonie du point de vue de son fondateur, et on apprend réellement pas mal de choses sur la création concrète de cet endroit atypique, mais aussi sur l’idéologie anarchiste de ce début de siècle et sur les espoirs de création d’une nouvelle forme de société. C’est instructif sans pour autant être didactique. Le dessin de Nicolas Debon est très agréable, pas forcément toujours très détaillé surtout au niveau des expressions faciales parfois un peu figées, mais les paysages et les couleurs sont magnifiques, dans des teintes de saison : du blanc et du gris pour l’hiver, des couleurs moins ternes pour les autres saisons. L’auteur a un trait particulier qui peut ne pas plaire à tous les lecteurs, mais personnellement j’adhère à ce style qui pourrait paraître un peu passé ou désuet, mais qui, je trouve, est complètement en adéquation avec la période du récit. L’essai est donc un album bien intéressant, une oeuvre joliment dessinée, et en plus une bonne leçon d’histoire sans pour autant être didactique (même dans les pages documentaires qui clôturent l’album avec de nombreuses photos d’époque). Une bien jolie découverte pour moi ! Je vais continuer à suivre attentivement les sorties de cet auteur !

A partir de 15 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : Un amour de BD, Miss Alfie croqueuse de livres, Mic-Mélo littéraire, La ronde des post-it

Premières planches à voir sur Izneo.

Cet album participe à , cette semaine chez Jacques.

Consulter aussi le blog de l’auteur.

11 réflexions au sujet de “L’essai”

    1. Le sujet n’est pas forcément très attirant, mais j’ai beaucoup aimé comment l’auteur parvient à nous intéresser à cette utopie…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s