Jane, le renard & moi

JANE, LE RENARD & MOI, par Isabelle Arsenault et Fanny Britt (La pastèque, 2012)

Montréal, dans les années 1980. Hélène est une adolescente victime de harcèlement dans son école : insultes, moqueries, rumeurs et solitude sont son lot quotidien. Elle est bien seule, et sa mère ne se rend même pas compte du désarroi dans lequel se trouve sa fille. Alors la jeune fille passe beaucoup de temps à lire, et trouve refuge dans les écrits de Charlotte Brontë, avec le célèbre roman Jane Eyre…

J’ai emprunté cet album cet été parce que je l’avais repéré sur des blogs il y a quelques temps déjà, et puis aussi parce que j’aime bien en général ce que font les éditions de la pastèque. Quelques jours après la lecture de cet album de 100 pages, je dois avouer que je ne me rappelle plus bien de l’histoire dans les détails. Le scénario ne m’a pas emballée plus que cela, et en outre le dessin est assez particulier : il ne paraît pas toujours fini (il reste parfois des traces de gomme, comme si on avait l’exemplaire original dans les mains mais cela ne fait pas très propre non plus), et le trait apparaît assez naïf (il suffit de voir la tête de l’héroïne -en bas de la couverture- pour s’en rendre compte). Ajoutez à cela l’absence presque totale de couleurs, des cases souvent grises et ternes (comme la vie de la jeune Hélène), un découpage sans grande originalité et cela donne un album dont on peut largement se passer.  Seuls quelques dessins sur planches entières sont jolis, parce qu’un peu colorés, et sont plus travaillés. J’ai bien compris que la couleur avait un lien avec l’esprit de la jeune Hélène, mais je n’ai pas été séduite par ce procédé. Au bout du compte, je suis déçue par cette lecture, même si je n’en attendais pas grand-chose dès le début… Je crois que le graphisme si particulier est surtout ce qui m’a bloqué, et j’aurais aimé que le propos soit aussi plus développé.

Non mentionné sur l@BD, à partir de 9 ans selon Ricochet.

On en parle sur les blogs : U lost control, Petites Madeleines, Une page lue chaque soir, Iddbd, Le blog du petit carré jaune

Premières planches à retrouver sur Digibidi.

Cet album a été de nombreuses fois sélectionné et/ou récompensé, d’après le site de l’éditeur.

Advertisements

13 réflexions sur “Jane, le renard & moi

  1. Mokamilla 27 août 2016 / 17:52

    Je crois que c’est justement le dessin que j’aime le plus dans cet album. J’ai envie de le relire… Mais je peux comprendre qu’il soit déconcertant en revanche…

    J'aime

    • caro 6 septembre 2016 / 22:19

      Et oui, je n’ai pas accroché… Je ne devais pas être réceptive à ce genre de dessin cet été…

      J'aime

  2. Lunch 27 août 2016 / 22:55

    Je suis du même avis que Moka.
    C’est pas un livre évident et je ne le mettrait pas forcément entre toutes les mains. Mais je trouve en tout cas le dessin magnifique et l’usage de la couleur excellent, savamment dosé.

    J'aime

    • caro 6 septembre 2016 / 22:20

      Tout à fait d’accord avec toi sur l’usage de la couleur, mais décidément, le dessin, je n’ai pas réussi à m’y faire (car je l’ai lu jusqu’au bout tout de même) !

      J'aime

  3. noukette 29 août 2016 / 11:05

    Mince alors… Malgré ton avis mitigé il me fait toujours autant envie cet album, le dessin me plait beaucoup au contraire, comme quoi 😉

    J'aime

    • caro 6 septembre 2016 / 22:20

      Les goûts et les couleurs, n’est-ce pas ? 🙂

      J'aime

  4. Jerome 29 août 2016 / 13:23

    Il est dans ma pal, je partais confiant mais tu m’as un peu refroidit. A voir…

    J'aime

    • caro 6 septembre 2016 / 22:21

      A essayer tout de même, car cet album a plu à pas mal de monde si je me souviens bien… Mais moi pour le coup, je suis passée à côté… 😦

      J'aime

  5. saxaoulsaxaoul 26 octobre 2016 / 15:52

    Je l’ai pris récemment entre mes mains à la médiathèque puis je l’ai reposé. Ce que tu en dis là ne m’incite pas à changer d’avis par contre les commentaires m’intriguent. Peut être que je vais le regarder à nouveau avant de prendre une décision définitive.

    J'aime

    • caro 26 octobre 2016 / 16:11

      Je n’ai pas spécialement aimé, mais d’autres lecteurs ont apprécié, oui… Peut-être n’étais-je pas en condition ce jour-là… A toi de te faire ton avis, de toute façon en l’empruntant en médiathèque, tu ne risques pas grand-chose.

      J'aime

  6. recolteusedemots 22 décembre 2016 / 09:33

    J’ai découvert cette BD grâce à U lost Control et je l’ai adoré. Je comprends pourquoi tu n’as pas aimé, les dessins ne peuvent pas plaire à tout le monde et l’histoire à un côté à priori  » banale  » à présent.
    Personnellement j’ai beaucoup aimé ce côté  » pas fini  » du dessin avec les traces de gomme, j’ai trouvé que ça rapprochait justement le lecteur et donnait une impression de journal intime.

    J'aime

    • caro 26 décembre 2016 / 22:34

      Merci de ton passage ici !
      C’est un album qui ne m’a pas plu, oui, mais il faudrait que je le relise dans quelques temps pour essayer d’avoir un nouveau regard dessus…

      Aimé par 1 personne

      • recolteusedemots 27 décembre 2016 / 11:32

        De rien voyons !
        Parfois il ne s’agit que d’une lecture au mauvais moment, peut-être que tu auras donc un autre avis avec relecture. ^^

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s