Double faute [roman]

DOUBLE FAUTE, par Isabelle Pandazopoulos (Gallimard jeunesse, 2016, coll. Scripto)

Ludovic et Ulysse, deux frères qui ont moins d’un an d’écart, sont entraînés par leur père depuis leur plus jeune âge pour devenir des champions de tennis. A 16 et 17 ans, et alors que Ludo est une étoile montante très prometteuse, Ulysse a arrêté la compétition suite à de nombreux problèmes physiques… Le père a reporté tous ses espoirs sur Ludovic, et passe son humeur sur tous les membres de la famille.  Mais la compétition est, elle, toujours bien présente entre les deux frères, Ulysse se sentant toujours inférieur à son grand frère à qui tout semble réussir… Jusqu’au jour où au lycée, un jour d’examen, Ulysse apprend que son frère a fait un AVC sur le court… C’est le début de la fin pour la famille toute entière qui s’écroule…

Cela m’arrive très rarement d’emprunter des romans jeunesse en bibliothèque, car j’ai déjà tellement de choses à lire par le boulot… Mais là, ce n’est pas pareil, quand j’ai vu parmi la liste des nouveautés à la bibli qu’il y avait un nouveau roman d’Isabelle Pandazopoulos dont j’avais adoré La décision, j’ai dérogé à la règle et emprunté ce roman. J’ai beaucoup aimé son style, même si au départ, j’ai eu du mal à me repérer parmi les personnages (cela m’arrive souvent en début de lecture, le temps que l’histoire démarre vraiment). Ulysse est le narrateur de cette histoire qui se déroule dans le monde du tennis.

Son père est un tyran qui projette sur ses deux fils les espoirs qu’il n’a peut-être pas réussi à concrétiser quand il était petit : il décide de tout pour eux, les déscolarise si besoin, organise leur emploi du temps de façon quasi-militaire, et parvient même à les faire se détester entre eux deux… En tant que lecteur, on est comme les fils, on déteste cet homme qui régente tout, comme si ses fils étaient des marionnettes à sa disposition. Et lorsque ce monde si particulier s’écroule avec l’AVC de l’aîné, on observe la déchéance de la famille qui éclate totalement : séparation du couple, abandon de la maison familiale, alcoolisme du père, relations familiales plus que tendues… Ulysse raconte cela en parallèle de sa construction de vie de jeune adulte, entre premiers amours, amitiés et choix du parcours professionnel…

Les sujets de ce roman sont multiples : handicap, éducation des graines de champions, dopage et milieu du sport… Pour moi, l’auteure les traite cela de façon sensible, à travers les yeux d’un adolescent à qui on n’a jamais vraiment demandé son avis, à qui on n’a jamais vraiment laissé le choix… Il va devoir s’inventer une vie normale quand il retournera au lycée, affirmer ses propres choix, s’arracher du joug familial pour exister véritablement en tant que personne. C’est une belle réflexion sur un sujet d’actualité, à l’heure où des parents peuvent encourager de façon excessive leurs enfants sur des voies sportives (ou artistiques), à la recherche d’une célébrité parfois plus qu’illusoire… Sur cet aspect-là, cela m’a plusieurs fois fait penser à la BD Max Winson (tome 1 et tome 2). Le sujet du handicap m’a sinon plus particulièrement touchée, avec les scènes qui se déroulent à l’hôpital puis au centre de rééducation, scènes fortes en émotion. Double faute est un roman riche qui me marquera certainement assez longtemps…

A partir de 12 ans selon Ricochet,  13 ou 14 ans selon moi (13 ans selon l’éditeur) …

On en parle sur les blogs : Lirado, Ca pétille, Le sentier des mots, Les moments lecture de la conteuse, Tamaculture

Quelques pages à lire sur le site de l’éditeur.

Publicités

4 réflexions sur “Double faute [roman]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s