15 jours sans réseau [roman]

15 JOURS SANS RÉSEAU, par Sophie Rigal-Goulard (Rageot, 2017)

15jours sans réseau

Emilie, Parisienne de 12 ans, vient juste de se créer des comptes sur les réseaux sociaux lorsque ses parents lui dévoilent la prochaine destination des vacances d’été : ce sera la Creuse, dans un endroit où aucune connexion internet ou téléphone ne passe. Les parents ont inscrit la famille à un stage pour se passer d’écran pendant deux semaines : au programme, plus de tablette, de téléphone, d’ordinateur… et des activités pour passer du temps ensemble, et se redécouvrir. Mais pour Emilie et son frère Ambroise, 15 ans et grand joueur en réseau, cela n’est absolument pas envisageable. Pour le petit frère Lucien, c’est une autre histoire, il est ravi que tout le monde, y compris ses parents se détache des appareils… La désintox va être compliquée pour la famille !

Au collège où je travaille, en mars dernier, les élèves et l’équipe éducative ont participé à un défi dénommé « 10 jours sans écran ». J’ai trouvé que ce roman sorti en janvier dernier collait bien à la thématique internet (Sophie Rigal-Goulard a aussi publié un roman intitulé « 10 jours sans écran« , mais je ne l’ai appris qu’après avoir acheté celui-là). J’ai bien accroché à la couverture de ce roman, que j’ai trouvée originale et pleine d’informations si on se penche sur les petits dessins. L’histoire est racontée du point de vue d’Emilie, façon journal intime, il fait très actuel avec les références aux réseaux sociaux.

J’ai beaucoup aimé le style fluide de Sophie Rigal-Goulard, empreint d’humour. Cette espèce de « retour à la terre » est bien racontée, et on comprend parfois pourquoi ce n’est pas si facile de se déconnecter de notre vie numérique ! Les vacances sont aussi l’occasion pour Emilie de redécouvrir sa famille, de se parler, de faire des activités ensemble, même si cela n’est pas facile au début, les résistances provenant des enfants mais aussi des parents. Les personnages secondaires sont aussi intéressants : les hôtes (qui proposent l’expérience « déconnexion » à la famille) qui ont l’air complètement déjantés, l’adolescente de la famille qui vient elle aussi en vacances au gîte et qui est convaincue des bienfaits de l’expérience… Les 210 pages permettent de développer le récit et d’étoffer un minimum les personnages, l’histoire ne défile pas à cent à l’heure et cela m’a très bien convenu. C’est l’occasion de s’interroger sur sa vie numérique, sur sa pratique des réseaux sociaux et autres sites ultra-chronophages… Vous l’aurez compris, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette famille complètement accro au réseau, mais qui parvient tout de même (au prix d’efforts surhumains) à se déconnecter le temps des vacances… Je ne doute pas que les collégiens accrocheront à ce récit !

A partir de 11 ans selon Ricochet.

On en parle sur les blogs : Sophie lit.ca, Les lectures de StephLes lectures de Val

Visiter le site de l’auteure.

Publicités

2 réflexions sur “15 jours sans réseau [roman]

    • caro 8 août 2017 / 22:54

      Drôle et actuel, c’est un bon roman (mais je ne sais pas comment un tel texte vieillira…)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s