Le dernier des Mohicans

LE DERNIER DES MOHICANS, par Cromwell (Soleil, 2010, coll. Noctambule), librement adapté du roman de James Fenimore Cooper.

dernier mohicansEn 1757, dans le Nouveau-Monde, la guerre est rude entre Français et Anglais qui se battent pour ce nouveau territoire, plein de promesses. Chacun s’attelle à nouer des alliances avec les populations locales, et la guerre n’en est que plus féroce. Du côté des Anglais, alors que quelques forts sont bien tenus, les deux filles du colonel Munro qui tient le fort William Henry, ont à cœur de rejoindre leur père, faisant fi des dangers qui les guettent.  Elles prennent donc la route, mais sont trahies par leur guide indien et frôlent la mort. C’est alors que Hawkeye et son fils acceptent de les escorter jusqu’à leur destination finale, mais le chemin s’avère là encore ponctué de dangers…

Voici un album que je ne croyais pas pouvoir lire : je ne connais pas le texte original, les combats d’indiens ce n’est pas du tout mon genre de lecture, et je ne suis pas friande de ce type d’histoire. Du moins c’est ce que je croyais, car j’ai été happée par le magnifique graphisme réalisé à la peinture par un auteur que je découvre. Certaines pages sont de vraies œuvres d’art, je pense particulièrement à une double page où on a un portrait d’indien et où on voit les coups de pinceaux. Les personnages ont des aspects arides, des traits secs, des caractères déterminés, ils sont plutôt repoussants. Au départ, cela commençait pourtant bien avec un anglais qu’on suit alors qu’il doit porter un message entre Fort Henry et Fort Edward, et cela se passe bien pour lui jusqu’à ce qu’il tombe sur un indien déguisé en soldat qui l’assomme puis le scalpe. C’est rude, déjà au bout de quelques pages, avec les détails du scalp en plus… L’histoire, violente et sanguinaire, est aussi assez déroutante dans le sens où parfois ce n’est pas de la BD au sens habituel, mais plutôt un texte en encart qui accompagne une illustration unique. Il y a aussi certains passages qui sont des citations d’autres textes et qui font une césure dans l’histoire. Très originale comme lecture, j’en suis ressortie bluffée. Alors certes je n’ai peut-être pas tout compris à l’histoire, j’ai peut-être aussi mélangé des personnages, mais j’ai adoré ce choix graphique original et déroutant, sublimant les portraits, utilisant les couleurs de façon très étudiée et donnant une ambiance toute particulière à cette histoire somme toute très sanglante et cruelle… Tout cela pour vous dire que j’ai aimé sortir de ma zone de confort habituelle, et queje suis prête à recommencer !

A partir de 13 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : D’une berge à l’autre, Mon oeil dans l’rétro, La fille dans sa cabane, BD-boule, La tanière du champi

Premières planches à voir sur Digibidi.

Cet album participe à la-bd-de-la-semaine-150x150, cette semaine chez Noukette, qui regroupe les billets de tous les participants !

Publicités

10 réflexions sur “Le dernier des Mohicans

  1. Mo' 11 octobre 2017 / 07:47

    Toujours pas lu, toujours pas lu (et bis repetita).
    Comme toi avant lecture, je me dis que ce titre n’est pas pour moi et pourtant, pour le peu que j’en ai vu, ça remue les pupilles !

    J'aime

  2. Stephie 11 octobre 2017 / 07:50

    A voir si je la croise alors 😉 Merci pour ce conseil !

    J'aime

  3. lasardine29 11 octobre 2017 / 07:54

    pas ma tasse de thé, à priori, mais tu titilles ma curiosité en disant que ça n’était à priori pas la tienne non plus… j’aime sortir de ma zone de confort ça m’offre bien souvent de belles surprises! si je croise cet album, je me laisserais tenter sans résister 😉

    J'aime

  4. Mylene 11 octobre 2017 / 10:39

    pas fan fan de la couv’ mais ce que tu en dis donne envie !

    J'aime

  5. khadielit 11 octobre 2017 / 13:12

    La couverture fait froid dans le dos ! Je ne sais pas si j’accrocherai… A voir…

    J'aime

  6. Mokamilla 11 octobre 2017 / 15:49

    Rien que la couverture est troublant.Quel regard ! Je crois qu’elle me ferait, comme toi, sortir de ma zone de confort. Et comme toi, il faudrait que je me laisse tenter.

    J'aime

  7. sabtaill 12 octobre 2017 / 15:15

    Eh bien voilàqui pourrait me permettre de découvrir cette histoire ! Le roman ne me dit rien du tout …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s