BD fait de société

Les beaux étés, tome 2 : Les calanques

LES BEAUX ÉTÉS, tome 2 : LES CALANQUES, par Zidrou (scénario) et Jordi Lafebre (dessin) (Dargaud, 2016)

beaux étés 2Suite du tome 1, mais pas une suite chronologique traditionnelle. En effet, on retrouve la famille belge Faldérault en 1969, soit quatre ans avant le tome 1, alors que le père est sur un projet de cow-boy vengeur à quatre bras et que sa famille attend qu’il ait terminé pour partir en vacances en Renault 4L… Comme chaque été, direction le sud de la France pour cette famille légèrement déjantée, qui plante sa tente de façon sauvage et se retrouve de façon fortuite au beau milieu d’un jardin. La rencontre avec les propriétaires d’origine méditerranéenne les amène dans un lieu secret, à savoir une calanque dissimulée aux yeux des touristes et dotée d’une modeste cabane. Les vacances s’annoncent magiques dans ce lieu unique…

J’ai repris avec bonheur cette série qui compte à ce jour 3 tomes, scénarisés par le génial Zidrou et dessinés par le non moins génial Jordi Lafebre. Pour me remettre en tête l’histoire et ses personnages, j’ai d’abord relu le premier volume, celui où le couple vacille. Dans ce second volume, on retrouve la famille quelques années auparavant avec ses petites habitudes (le père qui a tellement de travail que la famille part en vacances avec quelques jours de retard, le rituel avant de partir en vacances, les chansons d’époque…). C’est très original, ce tome 2 qui se déroule avant le tome 1, et je ne crois pas avoir déjà lu de série qui se déroule de cette façon. Le dessin de Jordi Lafebre est toujours très précis, exagérant à peine les expressions du visage, et donnant un côté encore plus optimiste et joyeux à cette histoire. Les couleurs estivales, très lumineuses, font du bien en toutes saisons, et rajoutent une couche très plaisante à ce récit qui fait de nombreuses références à l’année 1969 (avec le premier homme sur la lune, ou encore des chansons telles que « les ptits pains au chocolat » ou « je t’aime moi non plus »…). La famille est parfois totalement déjantée lorsqu’elle rejoue le premier pas sur la Lune ou lorsqu’elle chante à tue-tête, mais cela sonne tellement vrai qu’on ne peut qu’adhérer et sourire à de telles évocations ! On s’attache véritablement à ces personnages !

Les beaux étés tome 2 est un album qui se lit de manière très fluide, avec des passages véritablement très drôles, comme par exemple les rencontres fortuites qui jouent avec les clichés. Cela donne un album qui fait du bien, à lire et relire sans modération !

A partir de 13 ans selon l@BD.

On en parle (beaucoup) sur les blogs : La bibliothèque de Noukette, D’une berge à l’autre, Un amour de BD, Mes échappées livresques, Doucettement, Stemilou books, A propos de livres

Premières planches à voir sur Izneo.

Cet album fait partie de la-bd-de-la-semaine-150x150, cette semaine chez Mo qui regroupe les billets des participants.

29 réflexions au sujet de “Les beaux étés, tome 2 : Les calanques”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s