Coupée en deux [roman]

COUPÉE EN DEUX, par Charlotte Erlih (Actes sud junior, 2018, coll. Romans ado)

coupée.jpg

Camille, collégienne parisienne, vit depuis cinq ans entre les domiciles de son père et de sa mère, séparés. Les deux ne peuvent vraiment pas s’encadrer mais font au mieux pour que leur fille s’épanouisse, même si cela est difficile pour l’adolescente, matériellement et psycholo-giquement parlant. Son père a refait sa vie avec Laure, avec laquelle il a un bébé, Nina. Sa mère vit quant à elle pour son travail et est très stricte, alors que son ex-mari est plutôt souple… Mais lorsque sa mère annonce qu’elle vient de trouver un emploi en Australie et quitterait donc Paris, Camille se retrouve encore plus coupée en deux, et aimerait donner son avis au juge qui doit statuer sur cette nouvelle situation. Elle demande à rencontrer le juge, accompagnée de son avocate, mais ne sait pas trop ce qu’elle va dire, ni quel parent elle va choisir…

Voici un roman très récent repéré sur le blog de Noukette, et que j’ai ajouté au dernier moment sur la commande du CDI, convaincue par son article, mais aussi très attirée par la jolie couverture. Le thème est original : une ado qui vit la garde partagée depuis quelques années doit exposer son avis auprès du juge des affaires familiales, pour aider à choisir son avenir, entre Paris et l’Australie, entre une famille paternelle recomposée et une mère célibataire. Ce thème est rare en littérature jeunesse. L’histoire se déroule principalement au tribunal de Paris, on a une assez longue description des bâtiments, de l’entrée jusqu’au bureau du juge. L’héroïne semble très crédible, dans ses propos et ses réactions. Elle aime autant son père que sa mère, apprécie sa belle-mère et sa demi-sœur, et ne sait donc qui choisir. Elle s’épanouit au collège, et a aussi des vues sur le beau Tancrède, dont elle semble se rapprocher. Le choix de Camille est cornélien, et on la comprend.

Charlotte Erlih, auteure que je découvre avec ce court roman, se met bien dans la peau de l’héroïne, dont les propos sonnent justes. Ce titre parlera donc aux jeunes dont les parents sont séparés et qui vivent entre deux maisons. Il peut également parler à ceux qui sont confrontés à un changement de vie de leurs parents, avec ce que ça peut engendrer sur les relations avec ceux qui restent. Bref, c’est un bon titre de moins de 90 pages et qui mérite vraiment qu’on s’y arrête !

A partir de 13 ans selon Ricochet.

On en parle sur les blogs : La bibliothèque de Noukette, D’une berge à l’autre, Echappées de Saxaoul, Livres à profusion, Wonderbook jeunesse

Début du roman à lire sur le site d’une librairie.

Publicités

4 réflexions sur “Coupée en deux [roman]

      • saxaoul 21 mars 2018 / 17:55

        Je l’ai déjà lu et je l’ai beaucoup aimé. C’est pour cette raison que je l’ai commandé.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s