Sauveur & fils, saison 3 [roman]

SAUVEUR & FILS, saison 3, par Marie-Aude Murail (L’école des loisirs, 2017)

sauveur

Suite du tome 1 et du tome 2. Octobre 2015. Retour chez les Saint-Yves, dans la maison de la rue des Murlins habitée par Sauveur, son fils Lazare, et provisoirement par un de ses patients Gabin et un sans-abri ancien légionnaire ‘Jovo’. Les séances du psychologue se poursuivent avec les jeunes patients, dont certains étaient présents dans les volumes précédents : Ella est cyberharcelée depuis qu’un garçon de son collège l’a découverte habillée en garçon, Gabin ne va plus au lycée et joue en ligne toute les nuits, Margaux a tenté deux fois de se suicider, et sa jeune soeur Blandine est plutôt du genre hyperactive. Les deux sont ballottées entre leurs parents qui se disputent incessament depuis leur séparation. Côté vie privée, Louise n’arrive pas à se faire de place chez les Saint-Yves, et sa fille ne semble pas accepter la situation. Sauveur ne semble pas prêt à l’accueillir à plein temps, car ses patients prennent beaucoup de place dans sa vie, et il se laisse parfois involontairement  déborder par les situations compliquées de ses patients…

Quelle joie de retrouver Sauveur, Lazare, Louise, Paul… et les patients de Sauveur !

Dans ce tome, l’histoire est plus centrée sur le couple formé par Sauveur et Louise, qui sont ensemble depuis six mois, mais on sent qu’il y a un décalage entre les deux, chacun voyant son couple évoluer directement. On a aussi le récit de la vie de la joyeuse maisonnée, entre les amis Lazare et Paul, Gabin dans le grenier et Jovo… Il y a aussi des références aux attentats de Paris en novembre 2015 (comme dans Maman aime danser, même si l’angle de narration n’est pas du tout le même), cela raccroche un peu plus le récit à la réalité, et le rend d’autant plus prenant. C’est raconté de façon subtile, comme à chaque fois.

Franchement, ce texte se lit toujours aussi bien, on a du mal à le lâcher (mais il faut bien dormir tout de même !), et la fin, assez inattendue, est totalement loufoque. Marie-Aude Murail a vraiment le chic pour raconter des morceaux de vies, pour sonder les problèmes des jeunes, montrer les contradictions et hésitations des adultes. On se retrouve forcément dans l’un ou l’autre des personnages, qui sont attachants, on connaît forcément un ado dans une situation ou dans une autre. Tout ou presque se croise dans ce roman, troisième morceau d’une série intelligente, loin de tout clichés, très réaliste et bien pensée. Du tout bon, quoi ! Il ne me reste plus que le 4 à lire, mais je suis triste de savoir que ce sera le dernier…

A partir de 12 ans selon Ricochet.

On en parle (beaucoup) sur les blogs : La bibliothèque de Noukette, D’une berge à l’autre, Au milieu des livres, En mode lecture, Parfums de livres, Enjoy books, Les mots de la fin, Sophie lit, Méli-mélo de livres

Publicités

6 réflexions sur “Sauveur & fils, saison 3 [roman]

    • caro 18 avril 2018 / 14:44

      J’ai commandé le 2, le 3 et le 4 dans une même commande au CDI, je vais préparer le 2 et le 3 pour les collègues qui ont beaucoup aimé, et je me garde le 4 pour les vacances qui arrivent… 😉

      J'aime

    • caro 18 avril 2018 / 14:47

      Quelle chance tu as ! Je te souhaite de te régaler, car cette série est juste géniale, mais je suis triste de savoir que la fin est avec le tome 4….

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s