BD fantastique, BD jeunesse

Harmony, tome 1

HARMONY, tome 1 : MEMENTO, par Mathieu Reynès (Dupuis, 2016)

harmony

Quelque part au milieu d’une forêt, une jeune fille se réveille avec un affreux mal de tête, allongée dans une cave, séquestrée par un homme qui dit s’appeler Nita. Elle ne se rappelle plus de rien, mais se rend compte qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Est-ce que Nita lui raconte la vérité ? Et pourquoi arrive-t-elle à faire bouger des choses quand elle est en colère ? Qui sont ces voix qu’elle entend dans sa tête et qui s’adressent à elles ?

Voici un album acheté pour le collège il y a quelques temps et que je n’avais pas lu. La couverture ne m’attirait pas plus que cela. Une fois l’album ouvert, j’ai été un peu rebutée par le trait. D’abord l’histoire commence avec deux introductions, une semblant se passer pendant l’Antiquité chez les dieux, tout en haut d’une montagne, avec deux frères qui se disputent et annoncent une guerre entre leurs peuples, et la seconde 4000 ans plus tard, avec une discussion étrange lors d’un repas familial. Puis nous faisons la connaissance de l’héroïne représentée sur la couverture, en mauvais état dans une cave… La situation est bizarre, on ne sait pas qui sont les personnages, ni leurs intentions. C’est une drôle de sensation de lecture. Les personnages sont assez stéréotypés (l’héroïne blonde et svelte, l’homme étrange large comme une armoire à glace, une chamane minuscule d’origine indienne portant des lunettes trop grandes pour elle..), j’ai trouvé cela un peu facile, mais pas non plus rebutant. Ce volume pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses, mais je ne doute pas que le tome suivant sera plus instructif !

Graphiquement, le dessin m’a moyennement plu, mais je crois qu’il plaira bien aux élèves, c’est lisible et tout à fait dans l’ère du temps. Personnellement, je n’ai pas beaucoup aimé certains portraits qui ne donnent pas l’impression d’avoir une seule et même héroïne : parfois elle a de bonnes joues, parfois non…

Vous l’aurez compris, cet album, pour moi graphiquement inconstant dans les portraits, et scénaristiquement un peu trop léger et posant trop de questions, ne m’a pas spécialement emballée. Ça se lit bien, mais sans plus pour moi. Cependant, j’ai quand même bien envie de lire la suite pour savoir quel est le lien avec les deux scènes introductives et qui est vraiment cette ado impliquée dans un programme militaire. Enfin, je ne doute pas une seule seconde que les ados vont accrocher à cette série qui regroupent tous les ingrédients qui leur plaisent !

A partir de 10 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : Lirado, Un petit bout de bib, Calypso, Les sentiers de l’imaginaire, Chroniques littéraires, Le blog de Galléane, L’étagère imaginaire

Premières planches (et couv’ de la première édition) à voir sur Izneo.

L’éditeur a consacré un mini-site à cette série (3 albums sortis à ce jour).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s