Irena, tome 3

IRENA, tome 3 : VARSO-VIE, par Jean-David Morvan, Séverine Tréfouël (scénario), David Evrard (dessin) et Walter (couleurs) (Glénat, 2018, coll. Tchô !)

irena3.jpgSuite du tome 1 et du tome 2. Cet album démarre en 1947 en Pologne, alors qu’une petite fille va faire sa première communion et qu’elle est empêchée au dernier moment, car elle est finalement juive, et elle a été prise en charge par un couple qui l’a protégée pendant le ghetto de Varsovie. La voix off de la fillette raconte sa découverte de sa vraie identité et sa fuite loin des soviétiques qui haïssaient toutes les religions, son parcours vers Israël et sa reconnaissance éternelle envers Irena qui lui a sauvé la vie… Irena a été distinguée Juste parmi les nations, et raconte comment elle s’est miraculeusement sortie de sa détention à la fin de la guerre…

Troisième volume d’Irena, cette série qui raconte comment une femme, Irena Sendlerowa, a réussi à sauver 2500 enfants du ghetto de Varsovie, en les sortant de cet enfer, en changeant leur identité et en les confiant à des familles adoptives pendant le conflit. Étrangement, on ne retrouve pas Irena dès le début de ce volume, alors qu’on l’avait laissé bien mal en point à la fin du volume précédent. L’album commence avec un autre récit, qui est relié à Irena. On a ainsi le parcours des enfants sauvés qui ont immigré vers la Palestine en 1947 sur l’Exodus, ont été repoussés puis ramenés en France où ils ont refusé d’accoster et ont enfin réussi à aller sur la terre promise. Irena apparaît dans l’allée des justes en Israël, où on retrouve la petite fille qui ouvre cet album, qui a bien grandi depuis et qui raconte son histoire à sa fille. C’est finalement une belle façon de retrouver notre héroïne, tout en permettant des flash-backs pour raconter comment par miracle Irena a réussi à s’évader et échapper à son exécution. C’est un très bon choix scénaristique, qui permet de varier des tomes précédents, puisqu’Irena n’est plus forcément la narratrice de cet album.

Au niveau du dessin, on reconnaît le trait de David Evrard, qui n’a pas changé depuis le début de la série. C’est toujours aussi en adéquation avec le dessin. Le travail des couleurs par Walter est toujours remarquable et permet aisément de savoir à quelle époque se déroule le récit et s’il s’agit d’une scène réaliste ou non (comme par exemple la scène où les enfants se prennent pour des robins des bois et volent un coffre de pièces d’or alors qu’il ne s’agit que d’un vol de pommes de terre, ou encore quand Irena se rappelle d’une scène de son enfance)… Une réussite !

Je regrette juste qu’il n’y ait pas des informations en fin d’album pour expliquer l’insurrection du ghetto, l’histoire de la Pologne juste après la guerre, l’épisode de l’Exodus, la création de l’état d’Israël en 1948, l’allée des Justes et Yad Vashem… Un jeune curieux ira (peut-être) chercher, mais cela risque d’être plus une exception que la règle ! Dommage, car ces épisodes sont assez méconnus et cet album jeunesse permet de les mettre en lumière d’une manière intelligente !

Dernière chose à noter enfin : cette série initialement prévue en 3 tomes comportera finalement un quatrième volume : annoncé à la fin de l’album, il sortira en septembre 2018 et s’intitulera « je suis fier de toi »…

A partir de 12-13 ans, comme les tomes précédents.

On en parle (encore trop peu) sur les blogs : A propos de livres, Page d’histoire(s), Ligne claire, Liverhyn lecture

Quelques planches à voir sur Izneo.

Cet album participe àla-bd-de-la-semaine-150x150, et cette semaine ça se passe chez Moka au milieu des livres !

Publicités

23 réflexions sur “Irena, tome 3

    • caro 24 juillet 2018 / 15:09

      Oui, autant lire tous les tomes à la suite !

      J'aime

  1. Bouma 6 juin 2018 / 11:55

    réservé le tome 3 à la bib. je l’attends avec impatience et suis contente de savoir qu’un 4e est prévu !

    Aimé par 1 personne

    • caro 24 juillet 2018 / 15:09

      Je suis curieuse de voir le sujet du 4 en tout cas !

      J'aime

    • caro 24 juillet 2018 / 15:10

      Une très bonne idée d’achat, oui ! 🙂

      J'aime

  2. noukette 6 juin 2018 / 14:43

    Finalement, j’aurais attendu la parution du 4e tome pour la découvrir… mais ce sera fait à la rentrée du coup ! 😉

    Aimé par 1 personne

    • caro 24 juillet 2018 / 15:10

      Tout d’un coup, c’est pas mal non plus 😉

      J'aime

    • caro 24 juillet 2018 / 15:11

      Elle mérite vraiment qu’on s’y penche !

      J'aime

    • caro 24 juillet 2018 / 15:12

      Témoignage d’une période historique compliquée, oui !

      J'aime

  3. Jérôme 7 juin 2018 / 11:45

    Une série dure et touchante. Pédagogique aussi par certains aspects. Je n’en ai pas parlé mais j’ai beaucoup aimé.

    Aimé par 1 personne

    • caro 24 juillet 2018 / 15:12

      Elle mérite vraiment d’être connue, même si la lecture n’est pas toujours facile de par son sujet…

      J'aime

    • caro 24 juillet 2018 / 15:13

      Demande la suite dès maintenant, ce serait dommage de rater les tomes suivants !

      J'aime

    • caro 24 juillet 2018 / 15:14

      A demander à ta collègue prof-doc à la rentrée ! 😉

      J'aime

  4. Iluze 9 juin 2018 / 15:01

    Lu en diagonale car je dois encore lire le tome 2 mais très envie de découvrir la suite !

    Aimé par 1 personne

    • caro 24 juillet 2018 / 15:15

      Ah oui, c’est quand même une série à lire dans l’ordre…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s