Quand vient la vague [roman]

QUAND VIENT LA VAGUE, par Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier (Rageot, 2018)

vague

Nina a choisi de disparaître, de quitter son frère et ses parents, et Lacanau, petite ville de bord de mer, non loin de Bordeaux. Mais personne ne sait si cette fuite est un suicide ou un départ pour une nouvelle vie pour la jeune majeure. Quelques temps après, Clément, son jeune frère adolescent et fan de surf, décide de se lancer à sa recherche, persuadé que sa sœur n’a pas mis fin à ses jours. La meilleure amie de Nina et celui de Clément sont persuadés de la même chose, mais ce n’est pas à eux de lancer les recherches… Seul Clément peut le faire, et il va être plus attentif à ce qui se passe pour tenter de retrouver sa sœur…

Voici un roman qui a beaucoup circulé sur les blogs et les réseaux sociaux, peut-être parce que ses auteurs sont des pointures en littérature jeunesse. En ce qui me concerne, j’ai passé un très bon moment avec Clément et Nina, qui nous livrent leur point de vue en alternance, mais avec un délai temporel : on a la plupart du temps la vision de Clément, entrecoupée par le récit de Nina quelques mois plus tôt, au  moment de la vague qui la submerge…. Cela nous permet de comprendre avec un temps d’avance ce qui arrive à Clément. Cet aspect parallèle est très intéressant, on a l’impression que les deux auteurs se répondent, même si je ne sais pas si chaque auteur avait un narrateur, ou si leur répartition de l’écriture a été différente.

« Quand vient la vague » est réellement un très beau roman sur la fratrie, l’amour que se portent un frère et une sœur, les mensonges et les secrets de famille. Le récit est très bien mené, le fil conducteur est difficile à lâcher.  J’ai aimé le fait que le récit soit actuel, avec des références qui ne sont pas « à la pointe de la mode », mais qui ancrent l’action à notre époque. Le cadre géographique semble très beau aussi : Lacanau, le bord de mer, Bordeaux aussi… cela donne envie d’aller voir « pour de vrai ». En tout cas, c’est un récit très agréable à lire au soleil. Les personnages sont bien exploités, même si j’aurais aimé en savoir plus sur certains, en particulier les amis de Clément et Nina. Seul véritable bémol pour moi, la 4e de couverture donne un peu trop d’indications sur Nina, car au départ du roman, on ne sait pas si elle est vivante ou non, et la 4e répond un peu trop à certaines questions… Cependant, cela ne m’a pas empêché de dévorer ces 270 pages ! Je n’aurais pas voulu lâcher Clément à la fin du roman qui d’ailleurs propose une fin ouverte…

Un titre à conseiller en littérature jeunesse de qualité !

A partir de 15 ans selon Ricochet.

On en parle sur les blogs : Bob et Jean-Michel, Les lectures de Marinette, Dans la bulle de Manou, Une souris et des livres

Publicités

2 réflexions sur “Quand vient la vague [roman]

  1. saxaoul 24 septembre 2018 / 12:02

    J’ai eu la chance de rencontrer Jean-Christophe Tixier avec des élèves. C’est quelqu’un d’intéressant et qui a effectivement beaucoup écrit pour la jeunesse.

    Aimé par 1 personne

    • caro 6 octobre 2018 / 17:27

      Quelle chance ! Je compte poursuivre ma découverte de ces deux auteurs…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s