Ado sapiens [roman]

ADO SAPIENS, par Raphaële Frier (Talents hauts, 2018, coll. Ego)

adosapiens.jpgLily est une collégienne qui part avec sa cousine Emma en colo. Oui mais pas n’importe laquelle : en pleine nature, là où il n’y a pas de réseau, à vivre de sa pêche et de sa cueillette, à construire des cabanes et à pratiquer des activités sportives… Tout ce qu’elle déteste ! Elle part donc en traînant des pieds, mais ce qu’elle va vivre sur place va peut-être la faire changer d’avis…

Encore un roman de chez Talents hauts sur le blog. C’est un éditeur que j’ai découvert assez récemment, et j’apprécie chacune de leurs publications, toujours sur un sujet d’actualité dans cette collection « Ego » destinée aux ados. Ici, on suit une adolescente tout ce qu’il y a de plus normal qui va participer à une colonie de vacances qui sort de l’ordinaire. Je n’ai pas spécialement aimé la première partie, avec une narratrice/héroïne qui ne fait que de râler tout le temps, car la colonie ne lui plaît pas, au point qu’elle n’en voit que les côtés négatifs. Elle va même, avant le départ, tenter de tout faire pour tomber malade le jour du départ et ainsi pouvoir annuler sa participation… Bref, beaucoup de mauvaise volonté chez cette narratrice, que j’ai eu du mal à apprécier.

Ce n’est qu’à partir de la moitié du roman que j’ai commencé à changer un peu d’opinion sur elle, parce qu’elle change un peu de comportement, est moins arrogante et sûre d’elle, et finalement apprend de cette aventure. Bien sûr, comme souvent dans les romans pour ados, elle a le béguin pour un autre membre de la colonie, et tous les autres participants ont aussi des particularités (la taiseuse dont on ne sait même pas le prénom, la maigrichonne qui mange comme quatre, celui qui est hyper-enthousiaste…). J’ai trouvé des ressemblances parfois avec 15 jours sans réseau, même si le contexte n’est pas le même. Et enfin, je n’ai pas aimé le titre, qui joue avec les clichés sur la préhistoire : nous qui vivons au 21e siècle, sommes aussi des sapiens (c’est le terme qui définit les hommes depuis 200 000 ans jusqu’à nos jours, selon Futura sciences), donc le titre me paraît assez peu approprié au final… Oui, il y a bien un jeu de mots, mais c’est oublier que nous aussi faisons partie de ce terme.

En conclusion, ce n’est pas pour moi un roman inoubliable, mais il devrait parler aux ados, et c’est bien l’essentiel !

A partir de 13 ans selon Ricochet.

On en parle (peu) sur les blogs : Nouveautés jeunesse, Librairie Le Failler

 

2 réflexions sur “Ado sapiens [roman]

  1. saxaoul 26 novembre 2018 / 14:57

    Les ados sont fans de cet éditeur. J’ai des gamines qui viennent me voir pour dénicher toutes les publications de Talents hauts dans les rayons du CDI.

    Aimé par 1 personne

    • caro 19 décembre 2018 / 18:33

      Moi ça commence tout juste, mais des élèves ont repéré cette collection… 😉 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s