La vie dure trois minutes [roman]

LA VIE DURE TROIS MINUTES, par Agnès Laroche (Rageot, 2018)

agnès laroche.jpgAutomne est en vacances scolaires, c’est bientôt la rentrée au lycée en classe de première… Mais elle n’a aucun envie d’y retourner, d’affronter les regards des autres, elle n’a aucun envie de se confronter au passé. Alors pour enfouir ses souvenirs, elle décide d’écrire ce qui s’est passé, en espérant pouvoir oublier sa meilleure amie Chloé. Pourtant quelques mois plus tôt, quand son père lui a annoncé que la famille allait accueillir Chloé pendant son année de terminale, Automne n’était pas du tout motivée par l’arrivée de cette étrangère. Pourtant, les deux jeunes filles se sont très bien entendues dès le départ, et cela a permis à Automne de s’épanouir, de découvrir le tango et par la même occasion son talent pour la danse, avec Mehdi particulièrement…

Je viens de lire un des derniers textes d’Agnès Laroche, une autrice que j’aime beaucoup (Cœurs en fuite (lu sans faire de billet), ou encore Le fantôme de Sarah Fisher). Je ne savais pas quel était le sujet de ce roman avant de l’ouvrir, d’autant plus que la 4e de couverture est assez mystérieuse. J’ai bien aimé la construction du roman, avec des flash-back. Le déroulé du roman fait qu’on se pose plein de questions tout au long de l’histoire, et on comprend au fur et à mesure avec la rédaction du journal ce qui est arrivé à Chloé, et pourquoi Automne semble tant lui en vouloir. Le thème du tango est original, et on apprend quelques infos sur cette danse et musique originaires d’Argentine. Cela donne envie d’aller écouter des morceaux et de regarder des danseurs, pour ma part !

Le style d’Agnès Laroche est très fluide, c’est très plaisant à lire. Les propos paraissent très justes, très réalistes, on imagine presque les situations filmées. Bien sûr, il y a quelques ficelles un peu faciles peut-être (la fin par exemple, je m’en doutais), mais au final cela passe quand même bien. Je suis contente en tout cas d’avoir pu découvrir ce texte et j’espère qu’il plaira tout autant aux élèves !

A partir de 12 ans selon Ricochet.

On en parle sur les blogs : La littérature jeunesse de Judith et Sophie, Les lectures d’Hatchi, Les petites bulles de papier, Le champ des abeilles

Quelques pages du premier chapitre à lire depuis le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s