Autour de Jupiter [roman]

AUTOUR DE JUPITER, par Gary D. Schmidt (Bayard jeunesse, 2019)

jupiter.jpgJoseph, quatorze ans, a vécu le grand amour avec Maddie, jeune fille d’un milieu social totalement différent du sien. De leur amour est née Jupiter, prénommée ainsi à cause de la passion commune des parents pour la planète. Mais Jack n’a jamais vu sa fille, car le scandale de la grossesse de Maddie a conduit à son éloignement… Joseph, rebelle et solitaire, souhaite à tout prix retrouver son amour et sa fille, mais apprend que Maddie est décédée en mettant Jupiter au monde. Dès lors, il n’a plus qu’un seul souhait : retrouver sa fille… Mais les adultes autour de lui considèrent qu’il en est incapable, et l’envoie dans un centre fermé pour ados, puis dans une famille d’accueil, après avoir été accusé d’avoir voulu tuer un de ses profs. Là, il rencontre Jack, quelques années de moins que lui, qui sans le savoir, va lui redonner de l’espoir et lui permettre de se reconstruire.

Voici en ce lundi un texte dévoré en quelques heures, tellement j’ai été prise dans ce récit touchant et tellement fort. J’ai adoré le style de cet auteur que je ne connaissais pas, qui décrivait si bien, avec pudeur, les sentiments de Joseph, son impression d’être incompris de tous et sa relation avec Jack, qui tente doucement de l’apprivoiser. Les personnages sont très attachants, la façon de raconter n’y est certainement pas étrangère. On vibre avec Joseph, alors qu’il est décrit comme un paria par les adultes qui le côtoient.

Cependant, je ne pense pas que ce texte résonnera auprès des collégiens que je côtoie tous les jours, car même si l’histoire est très belle, le héros est tellement loin de leurs préoccupations. Il en est de même pour le contexte géographique : l’Amérique profonde, en hiver, pas sûre que cela leur parle. Par contre, pour des lecteurs plus âgés, je pense qu’ils seront touchés par l’histoire, par le contexte et les paysages de cette Amérique lointaine où il fait si froid en hiver… C’est un roman-passerelle  que je conseillerai donc  volontiers aux bons lecteurs, et à ceux qui souhaitent un roman ado qui sorte des sentiers battus. Une collègue l’a lu quelques jours avant moi, et a adoré elle aussi, c’est donc bon signe !

A partir de 12 ans selon Ricochet.

On en parle sur les blogs : Entre les pages, La bibliothèque de Saskia, Les feuillantines, Addict-culture, Sophielit.ca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s