Romans jeunesse

Mon cher correspondant [roman]

MON CHER CORRESPONDANT, par Maryvonne Rippert (Fleurus, 2018)

Clara vit près de Lyon, son père a perdu son travail et s’enfonce dans une profonde dépression. En classe de 5e, sa prof de français propose aux élèves de correspondre avec une classe de Beyrouth au Liban. Clara se voit attribuer Elio, du même âge qu’elle, mais issu d’un milieu social très favorisé. Au départ très classique, leurs échanges vont leur permettre de grandir, de découvrir une culture différente et de changer leurs regards sur la société…

Voici un roman à la couverture attrayante, avec un écran de téléphone portable, et deux enfants/ados qui se font face. Au final, il ne s’agit pas d’une conversation par sms, mais plutôt d’échanges de mails. Le tout est très aisé à lire, présenté sous forme épistolaire. Les polices de caractères sont différentes selon l’auteur du courrier, ce qui pourrait dérouter certains lecteurs. Le livre peut paraître épais (245 pages), mais il se lit bien vite, puisque chaque page est un email ou une lettre, donc les pages ne sont pas toujours imprimées entièrement.

Les deux ados sont totalement différents, les jeunes lecteurs peuvent facilement s’identifier à l’un ou à l’autre. Outre l’amitié, le thème de la famille est aussi abordé dans ce récit, avec les lettres de Clara pour sa grand-mère Rose qui habite en région parisienne. La police de caractère est différente, de style manuscrite (d’ailleurs pas toujours hyperlisible à mon goût), et cela permet d’avoir un peu plus d’informations de la part de Clara, sur ce qu’elle vit, comment elle se sent… Il y a aussi parfois des descriptions des vidéos que les deux ados s’envoient : cela n’est pas inutile et donne un peu plus de relief et de concret aux mails.

Au fil des échanges, on découvre la différence du niveau de vie entre la pauvre française et le riche libanais qui passe ses vacances en Suisse ou à New-York sans réaliser le luxe dans lequel il vit avec son employée de maison philippine, et sans voir les camps de réfugiés pas loin de son quartier sécurisé. Le langage des deux ados n’est pas le même, Clara s’exprime avec des fautes de français, alors qu’Elio a une écriture très littéraire, qui ne paraît pas forcément crédible dans la bouche d’un ado, même issu d’un milieu très favorisé. Cela donne l’impression qu’il vit dans une bulle, bien protégé du monde, or au XXIe siècle, cela paraît compliqué de ne pas savoir ce qui se passe en dehors de son quartier…

J’ai globalement apprécié la lecture de ce texte, l’histoire est intéressante puisqu’elle présente le Liban et une partie de son histoire… Les échanges permettent à Elio d’évoluer, d’ouvrir les yeux sur les inégalités, et Clara évolue elle aussi dans sa situation familiale. Bon, c’est parfois un peu irréaliste et (surtout) cousu de fil blanc, mais je crois que ce titre plaira bien aux élèves.

A partir de 9 ans selon Ricochet, 10 ans selon l’éditeur.

On en parle sur les blogs : Blog-o-noisettes, Capocapesdoc

Extrait à découvrir depuis le site de l’éditeur.

Lien vers le blog de l’autrice, qui n’est plus mis à jour depuis fin 2018.

4 réflexions au sujet de “Mon cher correspondant [roman]”

  1. La forme épistolaire me plaît bien tout comme le fait que les échanges se fassent entre deux adolescents de deux milieux sociaux et, surtout, de deux pays différents. Je l’ajoute à ma wish list même s’il y a un côté cousu de fil blanc un peu dommage.

    Aimé par 1 personne

  2. Il est sur ma PAL, en général, j’aime beaucoup ce qu’écrit l’autrice. Je le lirai donc forcément et je repasserai parler avec toi des bémols 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s