La tête dans les étoiles

LA TÊTE DANS LES ÉTOILES, par Jen Wang (Akileos, 2019)

teteChristine vit avec ses parents aux Etats-Unis et la famille vit dans la communauté chinoise, participant par exemple aux fêtes religieuses. Violoniste, bonne élève de nature calme et réfléchie, Christine est l’opposée de la pétillante, impulsive et déterminée Moon, fille de pépiniériste qui n’arrive pas à joindre les deux bouts. Moon et sa mère cherchant un nouveau logement, les parents de Christine leur proposent la petite maison au fond de leur jardin , auparavant habitée par le grand-père. Christine n’est pas ravie à cette idée, puis finalement devient très bonne amie avec Moon : elle découvre un mode de vie un peu différent, des recettes traditionnelles végétariennes… Moon va même jusqu’à lui confier son secret : elle entend des êtres qui lui parlent quand elle regarde les éroiles, et la Terre n’est pas sa vraie planète… Que doit croire Christine ?

J’ai emprunté cet épais album car j’avais beaucoup aimé un titre de cette autrice américaine, Le prince et la couturière, primé à Angoulême en 2019. Je me suis donc lancée dans cette lecture avec un bon a-priori, mais je dois dire que je sors un peu déçue de cette histoire, que j’ai trouvée moins prenante que le titre mentionné quelques lignes au-dessus. Je l’ai trouvée plus enfantine, moins intéressante aussi. Les deux fillettes sont vraiment opposées, et la rencontre avec Moon est l’occasion pour Christine de sortir de son cocon et de ses habitudes… Mais je n’ai pas vraiment adhéré à la théorie un peu folle de Moon qui entend des voix… Et puis les histoires d’amitié chez les fillettes, ce n’est pas trop mon truc, avec « je suis ta copine / je ne le suis plus / je suis jalouse de ton autre amie / ce n’est plus ma meilleure amie »… vous voyez un peu le tableau ? Graphiquement, c’est joli mais pas non plus transcendant. Les personnages sont bien dessinés et il y a assez peu de décor. Les cases sont assez grandes, tout comme la typographie : on tourne vite les plus de 200 pages. Les couleurs sont simples, avec pas mal d’aplats, et cela donne un côté assez dépouillé.

Ce roman graphique est quand même l’occasion de connaître un peu mieux, par petites touches en tout cas, la culture chinoise : gastronomie, musique, langue, poésie… C’est sympa mais cela reste assez léger tout de même. Bref, beaucoup de pages pour un propos qui m’a assez peu touchée, même si à la fin, l’autrice dévoile une partie de son enfance et la raison de cet album. Cela plaira certainement aux jeunes lecteurs (enfin plutôt aux jeunes lectrices), qui seront séduits par les dessins simples et le scénario assez poétique. Dommage pour moi, mais je préfère rester sur Le prince et la couturière concernant cette autrice.

Non mentionné sur l@BD, je dirais à partir de 10 ans.

On en parle sur les blogs : Les petites addictions de Cranberries, Les petites lectures de Scarlett, Une faim de loup à lunettes

Cet album participe à labd bleu, et ce mercredi on a rendez-vous chez Moka au milieu des livres pour partager ensemble autour de jolies bulles !

27 réflexions sur “La tête dans les étoiles

    • caro 16 juin 2020 / 22:57

      Pour commencer, il faut mieux, en effet !

      J'aime

  1. Stephie 20 mai 2020 / 08:45

    Tu me rappelles que je veux lire Le Prince et la Couturière 😉

    Aimé par 1 personne

    • caro 16 juin 2020 / 22:58

      J’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire qui avait été récompensée à Angoulême !

      Aimé par 1 personne

    • caro 16 juin 2020 / 22:58

      Bonne idée si tu ne connais pas cette autrice !

      J'aime

  2. noukette 20 mai 2020 / 15:34

    Idem, je me contenterai de la découverte du prince et la couturière, je crois qu’il me plaira bien plus !

    J'aime

  3. Hilde 20 mai 2020 / 18:49

    Je serais quand même curieuse de feuilleter cette BD. Certains points me freinent un peu tout de même.

    Aimé par 1 personne

  4. Antigone 22 mai 2020 / 09:14

    Ah mince ! ;( Effectivement, je me souviens du Prince et de la couturière qui avait l’air très chouette.

    Aimé par 1 personne

    • caro 16 juin 2020 / 23:03

      Oui, c’était le cas, ce n’est pas, pour moi, le meilleur album de l’autrice… Mais il en faut pour tous les goûts !

      Aimé par 1 personne

  5. Bidib 24 mai 2020 / 13:35

    oh ! dommage, au début de ta présentation je me suis dit que ça pourrais plaire à ma fille mais après avoir lu ton avis je me dit que ça risque d’être décevant. A voir

    Aimé par 1 personne

    • caro 24 mai 2020 / 22:59

      Ca dépend quel âge elle l’a, moi ça a plu à ma fille de 8 ans qui l’a lu, je crois, en diagonale (mais en lui posant des questions, elle l’a quand même bien lu !)

      J'aime

  6. nathaliesci 25 mai 2020 / 16:10

    Bon… Tu n’es pas convaincue, du coup, moi non plus !! 😉 Je lirai plutôt l’autre…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s