Le gang des vieux schnocks [roman]

LE GANG DES VIEUX SCHNOCKS, par Florence Thinard (Gallimard, 2019, coll. Scripto)

vieux schnocksUn jeune en capuche a agressé Rose-Aimée, une frêle vieille dame, lui volant son sac. Face à cette incivilité, plusieurs personnes âgées se regroupent pour signifier à la société qu’elles sont encore là : Gisèle une ancienne coiffeuse au look improbable qui aime bien manger, un récupérateur de métal surnommé Papi Ferraille et un artiste qui tague les pubs en réécrivant les slogans, Victor. Espérant que le jeune garçon vienne cambrioler la maison de la vieille dame blessée. Ils vont apprendre à se connaître, et en attendant hypothétiquement le jeune agresseur, monter des opérations pour se venger de ceux qui les déconsidèrent… Puis quand le jeune se présente, ils vont le faire payer pour ce qu’il a fait… Mais il s’avère que le jeune garçon n’est pas si mauvais que cela…

Voici un roman que je n’avais pas envie de lire, son titre et sa couverture me faisaient trop penser à la chouette série BD « les vieux fourneaux », cela paraissait tellement ressemblant : des vieux qui se rebellent et disent ce qu’ils pensent, face à un jeune normal… Ce titre faisait partie d’une présélection, donc il fallait que je le lise, mais j’y suis allée à reculons… Au final, je serai passée à côté d’une histoire sympathique et qui aborde d’autres thèmes que la vieillesse. Les personnages sont un peu caricaturaux au départ, mais deviennent plus consistants et plus attachants finalement. On peut découper le roman en plusieurs parties : la première présente les personnes âgées et leur première action, puis il y a la rencontre avec Jules et leur « vengeance », et enfin l’aide qu’ils vont lui apporter, chacun dans leur domaine.

Finalement, ce fut un bon moment, et ce roman a au moins le mérite de montrer les seniors d’une autre façon aux ados-lecteurs de ce texte d’un peu plus de 200 pages. On rit avec eux aux mauvais coups qu’ils mettent en place (je me suis bien imaginée la scène chez le boucher !), on frémit quand ils ont des pépins de santé, on visualise le jardin et son arbre témoin d’une époque révolue… L’autrice arrive à décrire un petit monde attachant et tout à fait réaliste, ainsi qu’un choc des cultures assez inattendu entre des personnages qui n’auraient jamais dû se rencontrer mais qui vont finalement bien se compléter… Un agréable moment de lecture, que je conseillerai volontiers aux collégiens !

A partir de 13 ans selon Ricochet.

Début du roman à lire depuis le site de l’éditeur.

On en parle sur les blogs : Petites madeleines, La soupe de l’espace, Je tu nous lisons et brodons

Ce titre fait partie de la prochaine sélection des incos 2020-2021 pour les niveaux 5e/4e.

2 réflexions sur “Le gang des vieux schnocks [roman]

    • caro 16 juin 2020 / 22:29

      Ce titre fera partie d’une sélection pour un prix pour les 5e et 4e l’an prochain…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s