Romans jeunesse

Le petit prince de Harlem [roman]

LE PETIT PRINCE DE HARLEM, par Mikaël Thévenot (Didier jeunesse, 2018, coll. Romans)

prince harlem

Sonny est né en 1913 à la Nouvelle-Orléans. Six ans plus tard, à la mort de son père, sa mère et lui, accompagné de son oncle et de sa tante, ont déménagé à New-York, à Harlem, le quartier réservé aux noirs. Là, le racisme est bien moins présent que dans le sud du pays, mais les couleurs ne se mélangent pas. A quatorze ans, un saxophoniste vient habiter dans son immeuble, c’est une révélation pour l’adolescent qui se révèle très talentueux, et c’est aussi l’occasion d’en savoir plus sur son père. Alors que ses amis vont à l’école, lui décide de monter une arnaque avec son oncle pour subvenir aux besoins de sa famille, sa mère étant de plus en plus malade et ne pouvant plus travailler à l’usine…

Voici aujourd’hui une superbe histoire que j’ai lue dans le cadre d’un prix littéraire pour des collégiens. Des collègues qui l’avaient lu avant avaient moi beaucoup aimé et maintenant je comprends pourquoi. En effet, on s’attache au héros qui tente de survivre malgré les épreuves et on découvre New-York sous un jour différent, pendant la prohibition. Par moment, cela m’a fait penser à un film que j’adore « Il était une fois en Amérique », même si le héros n’y est pas noir mais italien. On voit bien en tout cas dans les deux le cloisonnement entre les communautés, et le racisme ambiant. D’ailleurs, ce roman jeunesse fait terriblement écho avec l’actualité et le mouvement « Black lives matters ».

J’ai aimé les allers-retours entre présent et passé, on comprend assez vite qu’il y a un lien, même si on ne le devine pas dès le premier chapitre (et heureusement !). Ce n’était pas forcément nécessaire, mais au final, les derniers chapitres permettent de faire le lien, de tracer l’itinéraire de Sonny après les années 30, car on n’avait pas vraiment envie de le quitter après sa mésaventure dans le club de jazz…

Enfin, je n’ai pas écouté la playlist concoctée par l’auteur, pour accompagner la lecture, mais clairement cette histoire donne envie d’en savoir plus sur le jazz et les noms cités dans le roman. En bref, c’est vraiment un roman jeunesse historique très sympa, sur un thème qui change ! A conseiller !

A partir de 12 ans selon Ricochet.

Extrait à lire depuis le site de l’éditeur.

2 réflexions au sujet de “Le petit prince de Harlem [roman]”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s