Premier arrêt avant l’avenir [roman]

PREMIER ARRÊT AVANT L’AVENIR, par Jo Witek (Actes sud junior, 2019)

jo witekPierre a quitté sa campagne natale une fois son bac en poche pour aller étudier dans une prépa réputée à Paris. Il prend le train avec appréhension mais aussi soulagement : il a hâte de découvrir un autre monde, loin de ce qu’il a pu vivre jusque là. Mais la rencontre fortuite avec Olympe, une jeune femme qui n’a pas de billet, va changer son destin et le faire douter de son avenir : alors qu’Olympe, issue d’un milieu social favorisé, va tout lâcher pour aller faire de l’humanitaire, Pierre va-t-il rester sur son idée de quitter son milieu social ouvrier pour monter à la capitale ? Les doutes sont permis…J’ai lu ce roman pour plusieurs raisons : d’abord j’aime beaucoup ce qu’écrit Jo Witek, une autrice très sympathique et accessible dans les salons où j’ai pu la croiser. 2e raison, tout aussi peu défendable : j’aime beaucoup la couverture du livre, l’impression de chaleur et de temps suspendu qui s’en dégage, ainsi que cette lumière… Je sais que ce sont deux raisons assez futiles, mais parfois les choix s’expliquent difficilement ! 🙂

J’ai passé un bon moment avec Pierre et Olympe issus de deux milieux socialement opposés, j’ai aimé les descriptions que fait l’autrice de la famille du garçon à l’excellent profil scolaire et qui réussit grâce à ses études à s’extirper du le modèle familial. Si ce texte pouvait permettre à certains lycéens d’avoir des ambitions et de ne pas forcément reproduire le modèle qu’ils connaissent à la maison, ce serait super. J’ai trouvé que le style de l’autrice était très lisible, comme toujours, et qu’elle décrivait de façon très juste la vie à la campagne. La rencontre atypique entre les deux amène Pierre à agir différemment de son habitude : suite à son coup de foudre, il ne suit pas le programme qu’il avait prévu, dépense son argent trop vite et se retrouve dans une situation assez inconfortable jusqu’à ce que ses parents et son école soient prévenus de son changement impromptu de destination.

Ce texte montre vraiment que ce sont les rencontres que l’on fait qui conditionnent le chemin que l’on va prendre ensuite. Cette lecture est l’occasion de se dire qu’il ne faut pas laisser passer sa chance quand elle se présente, et qu’il faut profiter de toutes les opportunités qui nous sont données, même si elles ne sont pas toujours conventionnelles. Une jolie leçon de vie !

A partir de 14 ans selon Ricochet.

On en parle sur les blogs : Lire sous le tilleul, Les lectures de Lailai, Anouk library, Méli mélo de livres… 

Extraits à lire depuis le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s