BD engagée, BD fait de société

Consommation : le guide de l’anti-manipulation en BD

CONSOMMATION : LE GUIDE DE L’ANTI-MANIPULATION EN BD, par Guillemette Faure (scénario) et Adrienne Barman (dessin) (Casterman, 2020, coll. Tout en BD)

consommationQuatre jeunes amis se mettent à vendre leurs objets inutilisés lors d’un vide-grenier, et se demandent pourquoi ils ont acheté tout ça… C’est alors que Monsieur Ristourne, qui tient le bazar juste à côté, leur explique comment la société de consommation leur a fait acheter bon nombre d’objets, en utilisant des arguments plus ou moins fallacieux, et que cela dure depuis le début des années 1950… La discussion entre les enfants et le monsieur va s’avérer riche d’enseignements et montrer aux lecteurs comment eux aussi sont tombés dans les pièges de la consommation et même de la surconsommation, entre les offres alléchantes, les promotions à gogo, le greenwashing, les publicités omniprésentes…

A l’occasion de la reprise ce mercredi de la BD de la semaine, voici un album acheté pour le CDI du collège où je travaille. J’avais repéré cet album dans un numéro de Mon Quotidien (je crois), et le sujet m’est apparu intéressant pour les élèves. Cet album de la collection « Tout en BD » est de format moyen et se lit facilement (46 pages). Il aborde bon nombre de thèmes gravitant autour de la consommation : la publicité, les prix manipulateurs, le packaging, la circulation dans les magasins, les emballages trompeurs, les options payantes, les fausses promos, le marketing de la rareté… A chaque fois, la démonstration est faite de manière claire, et c’est édifiant de réaliser que notre société est manipulée par des entreprises qui n’en ont rien à faire des personnes mais sont uniquement intéressées par leur porte-monnaie.

Graphiquement, le trait n’est pas des plus jolis (selon moi), car il est assez simple, pas très moderne et les couleurs sont plutôt criardes. Au départ, cela peut paraître assez agressif, mais finalement, ce sont les petits diables rouges à la peau blanche et à l’air fourbe (symbolisant les méthodes de vente des entreprises) qui dénaturent les cases, en intervenant de façon intempestive, tout comme les méthodes parfois agressives du marketing. Cet aspect graphique peu attirant n’est finalement pas le plus important, car le propos va au-delà pour moi, et la manière de faire intervenir des personnages fictifs est vraiment bien trouvée pour accrocher le lecteur et démonter point par point les méthodes marketing.

Bref, j’ai trouvé le propos très instructif, et même si c’est un sujet sur lequel je pense être déjà pas mal informée, je dois avouer que j’ai tout de même appris des choses sur les techniques commerçantes… Clairement, cela va encore faire évoluer ma façon de consommer… J’espère aussi (et surtout !) que cet album passera entre un maximum de mains de collégiens pour les amener à faire changer des habitudes qu’ils ont déjà en tant qu’ados…

Non mentionné sur l@BD, je dirais à partir de 9-10 ans, et au-delà sans problème !

Quelques planches à voir depuis le site de l’éditeur.

On en parle sur les blogs : Nouveautés littérature jeunesse, Echos de mots, Ressources pour s’amuser ensemble

Cet album est présenté dans le cadre de labd bleu, saison 2021 ! Rendez-vous chez Moka au milieu des livres pour découvrir les pépites des autres participants du jour…

25 réflexions au sujet de “Consommation : le guide de l’anti-manipulation en BD”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s