BD jeunesse

Jeannot

JEANNOT, par Loïc Clément (scénario) et Carole Maurel (dessin) (Delcourt, 2020, coll. les contes des coeurs perdus)

jeannotJeannot est un vieux monsieur très ronchon, qui est victime d’une sacrée malédiction. Ancien jardinier passionné par son métier, il entend les plantes lui parler et ne supporte plus ces bruits qui le font passer pour fou auprès des autres… Enfin, en même temps, il ne côtoie plus grand monde…Son mauvais caractère l’a éloigné de pas mal de monde, mais surtout il cache un lourd secret dont il ne parle à personne… Alors quand Josette s’intéresse à lui, il réagit de façon plutôt brusque et gâche sa chance… Sauf que Josette est plutôt bien accrochée à Jeannot…

Aujourd’hui un album jeunesse qui s’adresse à tous les publics. J’ai bien aimé cette histoire du vieux solitaire qui râle, mais parfois je l’ai trouvé vraiment compliqué, parce qu’il refuse que quelqu’un s’adresse ou s’intéresse à lui. Alors oui, il a une bonne raison de broyer du noir, mais quand même, il laisse filer sa chance… Bref, pas si simple que cela de s’attacher à ce Jeannot, mais le trait de Carole Maurel (déjà lue avec Ecumes, Luisa ici ou là ou encore l’adaptation du roman « En attendant Bojangles« ), tout en rondeur et en tendresse, aide tout de même à suivre ce vieux monsieur. J’ai aussi particulièrement aimé les couleurs, vraiment douces, ainsi que le découpage, avec un gaufrier pas forcément régulier et des cases ayant les angles arrondis.

Il y a quelques scènes et dialogues qui font sourire, par exemple lorsque Jeannot dit à un arbre qu’il n’est pas son coiffeur, quand il interdit à un autre arbre de faire pousser ses épines, ou quand deux arbres amoureux roucoulent sous sa fenêtre. Cela donne des scènes assez cocasses, surtout quand Josette le regarde sans broncher !

Au final, cet album au format classique a un aspect graphique très agréable et un scénario assez simple mais qui est tout de même efficace, et on s’attache sans mal à ce vieil homme dont on devine la douleur sous couvert de mauvais humeur… Le dessin est un vrai plus et complète à merveille le scénario qui révèle les failles cachées d’un vieil homme solitaire. Bref, une jolie histoire, qui mérite d’être lue et partagée autour de soi…

A partir de 7 ans selon l@BD.

On en parle (beaucoup) sur les blogs : La bibliothèque de Noukette, Au milieu des livres, Des livres des livres, Au fil des plumes, Bar à BD, Les pages qui tournent, Le petit carré jaune

Premières planches à voir sur Izneo.

Cet album participe à labd bleu, et aujourd’hui c’est Stéphie (Mille et une frasques) qui regroupe les billets des participants !

29 réflexions au sujet de “Jeannot”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s