Romans jeunesse

A la place du coeur [roman]

À LA PLACE DU CŒUR, saison 1, par Arnaud Cathrine (Robert Laffont, 2016, collection R.)

placeCaumes va fêter ses 17 ans en ce début janvier 2015. Il est fou amoureux d’Esther, mais n’ose lui avouer. Il passe aussi beaucoup de temps avec ses amis, dont Théo et Hakim. Ses parents qui travaillent dans un laboratoire, ne sont pas toujours très présents, mais la discussion est facile avec eux, un peu trop même parfois… Il entretient aussi une bonne relation avec son grand-frère Swann qui vit à Paris, loin de la petite ville de F. que Caumes veut quitter dès que possible. Mais en ce mois de janvier, c’est une triste actualité qui va rattraper Caumes : la France bascule dans l’effroi avec les attentats contre Charlie hebdo et des policiers… Caumes et ses amis sont sidérés par la situation, qui les atteint aussi dans leur ville…

Deuxième roman pour moi d’Arnaud Cathrine, après le superbe Romance. J’ai retrouvé le style littéraire de l’auteur, avec un vocabulaire direct et assez cru parfois, mais en même temps, le narrateur est un grand-ado-presque-adulte. Il y a un côté assez étrange à lire un récit de fiction qui s’insère dans des épisodes réels, à savoir les attentats du 7 et 8 janvier, à Charlie Hebdo puis à Montrouge et dans le supermarché casher. Les noms des victimes (mais aussi des terroristes) sont mentionnés, cela rend le récit d’autant plus réaliste et poignant. Le déroulé des événements est aussi rappelé, mais comme en tant que lecteur, on se rappelle forcément de ce qui s’est passé ce début d’année-là (mais c’edt moins certain pour les ados qui liront ce texte plus de 5 ans après les événements). Ce rappel des événements s’insère aussi dans la vie de Caumes : son frère vit à Paris, y est journaliste donc aux premières loges. Un de ses melilleurs amis Hakim est victime de racisme et de harcèlement à cause de ses origines arabes, et cela prend de plus en plus de place au fil des pages, pour terminer sur une note forte et franchement marquante. Caumes ne sait pas forcément comment se placer entre tout ça, la liberté d’expression qui est menacée par les terroristes et son ami qui subit des attaques liées à ses racines alors que lui est heureux avec Esther, et il culpabilise parfois. J’ai trouvé le personnage de Caumes tout à fait crédible, tiraillé entre son amour pour Esther, sa volonté d’aider son ami Hakim, son inquiétude pour son frère et vis-à-vis des événements parisiens. C’est un ado tout à fait normal, et bon nombre de lecteurs peuvent s’identifier à lui, même si parfois son vocabulaire est assez cru (surtout au début du texte). 

Bref, j’ai aimé lire ce texte, très fluide, qui varie aussi les styles, avec par exemple plusieurs pages de conversation par messenger, mais aussi quelques passages empruntant aux codes du théâtre. Le texte est organisé en 6 chapitres, un par journée, puis divisé en sous-chapitres ensuite. Les pages se tournent très vite, car j’ai été happée par l’histoire et par les personnages bien dans leur époque. Il ne s’agit là que d’une saison 1, je suis contente de voir qu’il y a une saison 2 et une saison 3, pour pouvoir retrouver ces ados qui tentent de vivre leur jeunesse malgré des événements tragiques.

Non mentionné sur Ricochet, je dirais à partir de 15 ans.

On en parle sur les blogs : Blog-o-noisettes, La couleur des mots, Plume de Cajou, Enjoy books, Little pretty books

7 réflexions au sujet de “A la place du coeur [roman]”

    1. J’ai lu Romance (le tome 1 seulement), j’ai découvert à la suite de mon article qu’un tome 2 était sorti, mais pour l’instant, j’ai la saison 2 d’à la place du coeur qui m’attend pour avril… Dur dur, n’est-ce pas ? 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s