BD fantastique, BD jeunesse

Incroyable !

INCROYABLE !, par Zabus (scénario) et Hippolyte (dessin et couleurs) (Dargaud, 2020)

incroyableJean-Loup est un jeune belge de 11 ans qui vit dans les années 1980. Délaissé par son père, il a développé une certaine nevrose, se lançant sans fin dans des comptes, recomptes et autres étrangetés. Très imaginatif, il s’est construit un monde plein de fantaisie, parlant à sa figurine qui lui répond en retour… Il aime aussi être le premier de la classe, et veut surtout gagner le concours auquel il est inscrit…

Cet album écrit par Vincent Zabus (déjà lu sur Les petites gens, Macaroni ou encore L’éveil) et Hippolyte a une couverture assez originale, le garçon étant minuscule face à la gigantesque bibliothèque. Il y a un côté poétique, avec les planètes et les étoiles, on se doute que cet album est plutôt du genre original… Au départ, j’ai trouvé le jeune Jean-Loup bien atypique, avec ses tocs, mais au final, j’ai trouvé l’album un peu trop long, et je n’ai pas réussi à vraiment m’attacher au jeune garçon et à sa triste histoire dont des éléments sont donnés au goutte à goutte…

Les tocs de Jean-Loup m’ont fait penser au film « Amélie Poulain », mais c’est tellement flagrant que je n’ai pas vraiment adhéré au héros. Son père est totalement absent (on ne le voit jamais) et c’est son parrain qui s’occupe de lui quand il faut l’amener quelque part, à croire que le père n’existe pas vraiment (car c’est sacrément irresponsable de laisser un jeune garçon tout seul). La mère de Jean-Loup est soi-disant morte, du moins c’est ce qu’il nous raconte, en promenant l’urne dans une boite de métal, en lui parlant, en l’embrassant parfois aussi…

Le dessin est assez poétique, mais pas toujours non plus, le trait n’était pas toujours franc, il a eu pour moi comme un côté hésitant. Cela correspond aux rêveries du jeune garçon, aux moments où l’histoire part parfois en live, ce n’est pas toujours simple à suivre, certes il y a un grain de folie qui change, mais je reste mitigée. De plus, le texte est vraiment écrit petit parfois, ce qui n’a pas rendu ma lecture vraiment confortable… Pour moi, ce fut une lecture un poil trop longue, quelques longueurs alourdissant inutilement le récit. Les couleurs sont assez ternes, souvent dans les tons gris, avec seulement quelques touches de couleurs avec les cheveux blonds de Jean-Loup ou de son parrain.

Par contre, j’ai tout de même apprécié certaines choses (ouf !) : les clins d’œil, comme par exemple dès les 1ères pages intérieures la porte de la chambre de Jean-Loup, ou encore la figurine qui parle (même si le roi des Belges, cela ne m’a pas vraiment « parlé »), comme cela arrive à beaucoup d’enfants qui ont une folle imagination…

Bref, cela donne une lecture assez mitigée pour moi, j’aurais aimé plus apprécier cet album, mais ce ne fut pas le cas…

A partir de 10 ans selon l@BD.

Premières planches à voir sur Izneo.

On en parle sur les blogs : Les lectures d’Antigone, Au fil des livres, L’île aux trésors

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s