BD sentimentale

Le plongeon

LE PLONGEON, par Séverine Vidal (scénario) et Victor L. Pinel (dessin) (Bamboo, 2021, coll. Grand angle)

plongeonYvonne, 80 ans, vient de vendre sa maison de famille pour aller en Ehpad. Pour elle c’est la fin du chemin, et cela est dur à accepter d’autant qu’elle a toute sa tête et qu’elle a toujours été indépendante. Heureusement que l’accueil des autres résidents est bon, et Yvonne va mettre une touche de folie à la vie bien réglée de la résidence : fête improvisée dans une chambre, rencontre amoureuse avec un autre résident…

Voici un album repéré l’an dernier sur les réseaux sociaux (source de multiples tentations littéraires !). J’ai attendu que l’album arrive à la bibliothèque pour me lancer, car je sais qu’avec les publications de chez Grand angle, je ne suis pas toujours satisfaite… Ici, l’histoire se lit agréablement, mais je n’ai rien trouvé spécialement de neuf : certains passages m’ont fait penser aux Vieux fourneaux (le côté réfractaire à la loi et l’ordre par exemple), d’autres à des albums de Zidrou (particulièrement L’obsolescence programmée de nos sentiments) ou encore au roman ado Deux fleurs en hiver de Delphine Pessin [ces deux derniers titres lus, mais sans billets sur le blog…]. Pourtant, l’idée de départ est bonne, l’héroïne est super attachante, tout comme les personnages secondaires (la vieille dame qui perd la tête et revit ses souvenirs, la visite du petit fils Tom auquel elle raconte ses souvenirs…). Le sujet sonne juste : plus réaliste : on aborde le mode de vie de nos anciens dans des lieux fermés, la santé qui décline, les relations qui se nouent… Il y a aussi des touches d’humour qui permettent de mettre un peu de vie dans ces lieux souvent tristes.

L’album de près de 80 pages se lit bien et le dessin de Victor L. Pinel est très lisible. On est sur du récit réaliste, avec des personnages reconnaissables, des portraits très travaillés, loin d’être lisses, des couleurs pastels et des cases aux dimensions variées. Graphiquement, c’est très agréable à lire, j’ai beaucoup aimé et scénaristiquement ça tient bien la route. Cet album s’intègre complètement dans la collection Grand Angle, mais je dois dire que même si j’ai passé un agréable moment de lecture, je n’ai rien trouvé de spécialement neuf dans cette lecture… Sympathique, mais sans plus au final… Je suis même déçue de ne pas avoir aimé autant que j’aurais espéré…

A partir de 15 ans selon l@BD.

Quelques planches à voir sur Izneo.

On en parle (beaucoup) sur les blogs : D’une berge à l’autre, Les lectures de Mylène, A propos de livres, Hashtag Céline, Des livres des livres, Aux bouquins garnis

Cet album participe à bd, ce mercredi chez Moka qui regroupe les billets des participants à cette opération hebdomadaire !

15 réflexions au sujet de “Le plongeon”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s